noscript

Please Wait...

Beyrouth

Un nouveau Américain en partance pour la Syrie arrêté pour terrorisme

Un nouveau Américain en partance pour la Syrie arrêté pour terrorisme
folder_openActualités access_time depuis 7 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Un Américain en partance pour la Syrie a été arrêté pour terrorisme. Les Etats-Unis paient-ils le prix de leur ingérence dans le conflit syrien et leur soutien aux rebelles ?

Un Américain placé sous surveillance depuis des mois et soupçonné de vouloir s'engager dans des actions terroristes en Syrie a été arrêté à l'aéroport de Chicago, a annoncé samedi le FBI.
Un nouveau Américain en partance pour la Syrie arrêté pour terrorisme Abdallah Ahmad Tounisi (18 ans) a été arrêté vendredi soir dans l'aéroport de Chicago, alors qu'il attendait pour embarquer sur un vol à destination d'Istanbul.
Tounisi a été placé sous surveillance, en raison de son amitié avec un homme arrêté en septembre après une tentative d'attentat à la bombe devant un bar de Chicago.
Bien que Tounisi ait échafaudé le plan avec son ami Adel Daoud, une plainte criminelle a conclu qu'il n'avait pas participé à la tentative d'attentat, en partie parce qu'il pensait que Daoud travaillait avec un agent infiltré.
Il a été arrêté après des semaines passées à scruter des sites internet prônant le «jihad et le martyre», selon le dossier d'instruction. Le FBI lui avait tendu un piège en créant un faux site de recrutement pour le Front al-Nosra, un groupe lié à el-Qaëda, et Tounisi discutait depuis trois semaines de projets terroristes avec un agent infiltré.
Le Bureau fédéral d'investigation a indiqué dans un communiqué qu'il n'y a pas de «lien entre ce cas et les événements qui ont eu lieu ces derniers jours à Boston».

La pointe de l'iceberg ?
Un nouveau Américain en partance pour la Syrie arrêté pour terrorisme

De fait, il semble que les Etats-Unis paient le prix de leur ingérence dans le conflit syrien. L'arrestation de cet Américain n'est que la pointe de l'iceberg.
Le 28 mars, un ancien soldat américain a été arrêté pour complot après avoir combattu aux côtés du Front Al-Nosra.
Eric Harroun (30 ans) qui a servi dans l'armée pendant trois ans avant d'être blessé en 2003, sans toutefois avoir jamais été déployé à l'étranger, a été arrêté à l'aéroport de Washington-Dulles à son retour de Syrie.


Cinq mille combattants étrangers

Selon un rapport du centre londonien d'étude de la radicalisation (ICSR), entre trois et cinq mille combattants étrangers radicaux, dont 600 Européens, ont rejoint la rébellion en Syrie. 249 extrémistes étrangers ont été tués.
Depuis le début du conflit, 134 Britanniques seraient partis en Syrie, 107 Néerlandais, 70 Belges, 92 Français et 78 Danois. Des ressortissants d'un large éventail de pays orientaux et occidentaux tels l'Azerbaïdjan, l'Egypte, l'Irak, la Libye, le Tadjikistan, la Tchétchénie, la Turquie, le Kosovo, la Tunisie, et même les Etats-Unis, combattent également aux côtés des groupes terroristes en Syrie.
Une situation dont ces Etats s'inquiètent, de peur de voir leurs ressortissants rentrer au pays avec un profil radicalisé.

Source : agences, édité par : moqawama.org

Comments

//