noscript

Please Wait...

Pentagone: La nomination du Chuck Hagel antagoniste à l’égard d’"Israël" provoque une vive controverse

Pentagone: La nomination du Chuck Hagel antagoniste à l’égard d’
folder_openActualités access_time depuis 7 années
starAJOUTER AUX FAVORIS


Le président américain Barack Obama désignera le républicain Chuck Hagel à la tête du Pentagone. Cette nomination est loin de faire consensus, même au sein de son propre camp qui lui reproche ses critiques à l'égard de l'entité sioniste.


Selon les médias américains, Barack Obama s’apprête à nommer un républicain, Charles Timothy "Chuck" Hagel, à la tête du ministère de la Défense pour succéder à Leon Panetta. De fait, la désignation de cet homme provoque une vive controverse au sein de la classe politique américaine.

"Le secrétaire à la Défense le plus antagoniste à l’égard d’Israël"

Sénateur du Nebraska pendant huit ans et actuellement coprésident du Comité consultatif sur le renseignement, M. Hagel (66 ans) s’est effectivement distingué à plusieurs reprises: Il a notamment dénoncé l’intimidation exercée par les lobbies israéliens sur les politiciens américains. Par ailleurs, il s’est toujours ouvertement opposé aux sanctions unilatérales contre l’Iran ou contre la Corée du Nord.

Pentagone: La nomination du Chuck Hagel antagoniste à l’égard d’"Hagel sera le secrétaire à la Défense le plus antagoniste à l’égard de l’État israélien dans l’Histoire de notre nation", a réagi sur CNN le sénateur républicain Lindsey Graham. "Non seulement il estime que nous devrions négocier directement avec l’Iran, que les sanctions ne fonctionnent pas, mais il dit également qu’Israël devrait négocier avec le Hamas, une organisation terroriste qui lance des milliers de roquettes sur l’État hébreu."

Côté israélien, les autorités sionistes accusent Hagel d'adopter des positions défavorables aux politiques israéliennes.
Le quotidien hébreu "Yediot Ahronot" rapporte qu'aux yeux des responsables israéliens, la désignation de Hague à ce poste important ne portera pas atteinte à la coopération sécuritaire entre les deux pays, mais elle influencera négativement leurs relations amicales. 
De même, la radio "Voix d'Israël" a révélé que des organisations israéliennes aux Etats-Unis ont organisé ces dernières semaines une campagne contre la nomination de Hagel.
"Hagel a refusé de signer une lettre de soutien à Israël durant l'opération Plomb Durci contre Gaza en 2009", rappellent ces organisations.

Source: agences, édité par: moqawama.org

Comments

//