noscript

Please Wait...

corona

Le Liban «regrette» la suspension de son droit de vote à l’ONU (ministère)

Le Liban «regrette» la suspension de son droit de vote à l’ONU (ministère)
folder_openLiban access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le Liban a déploré samedi la suspension de son droit de vote à l'Assemblée générale des Nations Unies en raison d'arriérés de paiement, appelant à une solution «rapide».

La décision de l'ONU «pourrait porter atteinte aux intérêts du Liban, à son prestige et à sa réputation», a déclaré le ministère des Affaires étrangères libanais dans un communiqué diffusé par l'agence nationale de l'information.

Le ministère, qui «regrette» la situation, a appelé à résoudre le problème «le plus rapidement possible», estimant que la situation «pouvait être corrigée».

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce faite par l'ONU de la suspension du droit de vote du Liban, du Yémen, du Venezuela et de quatre autres pays pour la 74e session de l'Assemblée générale en raison de retards dans le paiement de leurs cotisations.

En vertu de l'article 19 de la Charte de l'ONU, les Etats membres n'ayant pas honoré un montant égal ou supérieur à deux années de cotisations peuvent perdre leur vote à l'Assemblée générale.

Seuls sont exemptés les pays pouvant démontrer que l'incapacité de paiement est due à des conditions indépendantes de leur volonté.

Samedi, le ministère libanais des Affaires étrangères a affirmé avoir «rempli toutes ses obligations et entamé toutes les procédures dans les délais impartis».

Comments

//