noscript

Please Wait...

corona

Martyre du général Soleimani: un «acte de guerre» contre l’Iran qui appelle des représailles

Martyre du général Soleimani: un «acte de guerre» contre l’Iran qui appelle des représailles
folder_openIran access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les Etats-Unis ont commis un «acte de guerre» contre l’Iran, qui appelle des représailles, en tuant à Bagdad le général iranien Qassem Soleimani, a affirmé l’ambassadeur iranien à l’ONU Majid Takht Ravanchi.

L’attaque contre le général Soleimani, tombé en martyre lors d’une attaque contre un convoi des dirigeants du Hachd Chaabi, «était en fait un acte de guerre de la part des Etats-Unis contre le peuple iranien», a affirmé vendredi soir l’ambassadeur à la chaîne CNN.

«Ils (les Américains) ont entamé un conflit militaire en assassinant par un acte de terreur un de nos principaux généraux. Alors qu’est-ce que l’Iran peut faire? Nous ne pouvons pas rester silencieux, nous devons agir et nous allons agir», a-t-il dit.

«Il y aura certainement un vengeance, une vengeance dure», a-t-il ajouté.

Et de souligner: «La réponse à une action militaire est une action militaire. Par qui, quand et où, c’est l’avenir qui le dira».

L’assassinat vendredi 3 décembre à Bagdad du chef de l’axe de la Résistance Qassem Soleimani et d’Abou Mehdi al-Mouhandes, le numéro deux du Hachd al-Chaabi, a plongé le monde dans l’incertitude et fait craindre une conflagration régionale.

Téhéran a promis «une dure vengeance au bon endroit et au bon moment» pour répondre à l’assassinat de son général.

Comments

//