noscript

Please Wait...

Après l’opération du Hezbollah, les colons dans le village occupé de Salha peinent à revenir à la vie normale

Après l’opération du Hezbollah, les colons dans le village occupé de Salha peinent à revenir à la vie normale
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Les colons dans le village occupé de Salha peinent à revenir à la vie normale après que les missiles antichars de type Kornet se sont abattus dimanche près de leurs maisons, a rapporté le site web du journal israélien Yediot Ahronot.

«Les roquettes de type Kornet lancés par le Hezbollah ont passé près de certains colons qui n’ont reçu aucun avertissement sur une éventuelle attaque», a écrit Ynet, ajoutant que «malgré la présence d'abris souterrains dans la majorité des maisons et certains abris collectifs dans la colonie, mais les colons n’ont pas pu y réfugier au moment convenable puisqu'ils ont été pris au dépourvu».

Une femme colon, Dalia Biton, a déclaré au même site d'information : «Nous n'avons pas entendu le retentissement des sirènes, ni reçu de quelconque avertissement. J’ai vu la fumée remplir la région et je n’ai rien compris. Je suis entrée aux toilettes, j’ai fermé la porte et j’ai pleuré.

Le Ynet a en outre rapporté la colère des dirigeants administratifs locaux dans les régions frontalières du nord contre le laxisme des autorités qui n'ont pas appliqué le projet de fortification des colonies du nord, un projet estimé à 5 milliards de shekels (1,414,250,000 $)

Le président du soi-disant « Conseil régional de Haute Galilée », Giora Zeltz, a déclaré qu’«il est très dangereux pour nous, les dirigeants des autorités locales, que seulement une somme de 13 millions de shekels (36 milles de $) ait été payée à ce jour dans le cadre de ce projet».

Comments

//