noscript

Please Wait...

Les Palestiniens dénoncent la décision d’Airbnb de renoncer à se retirer des colonies de Cisjordanie

Les Palestiniens dénoncent la décision d’Airbnb de renoncer à se retirer des colonies de Cisjordanie
folder_openPalestine access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

La décision d'Airbnb de ne pas exclure les implantations israéliennes de Cisjordanie occupée de ses listes de logements a été condamnée mercredi par les Palestiniens qui ont accusé la start-up de contribuer à la «perpétuation du régime israélien».

 «Cette décision signale la complicité de la société avec la négation systématique du droit inaliénable du peuple palestinien à l'autodétermination», a déclaré le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat dans un communiqué.

La plateforme de location saisonnière Airbnb a annoncé mardi qu'elle revenait sur sa décision d'opérer dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée, ce qui a eu pour effet notamment la fin des poursuites engagées contre elle.

«Nous comprenons la complexité de ce sujet», a souligné dans un communiqué Airbnb, qui peu après l'annonce de sa décision l'année dernière avait été traduite en justice en «Israël» et aux Etats-Unis, où des plaignants sionistes américains l'accusaient de «discrimination religieuse».

Si la plateforme va donc continuer à accepter des offres de location en Cisjordanie occupée, elle a en revanche indiqué qu'elle ne tirerait «aucun bénéfice» de l'activité dans l'ensemble de la Cisjordanie occupée et que l'argent serait reversé à une organisation humanitaire à but non lucratif opérant dans différentes parties du monde.

Comments

//