Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Irak: 41 villages libérés depuis le début de l’opération à Hawija Maria est «la tempête la plus dévastatrice» depuis près d’un siècle Les Kurdes et les mauvaises options ! France: la gauche radicale de Mélenchon défie Macron dans la rue «Daech» contrôle encore 80% des gisements pétroliers à Deir ez-Zor Les caractéristiques du missile iranien Khorramshahr Le Bangladesh affirme que l’afflux de réfugiés rohingyas a cessé Législatives en Allemagne: Merkel et son rival terminent la campagne dans leur fief Le Canada envisage des livraisons d’armes létales à l’Ukraine Soleimani: «Daech» serait complètement détruit d’ici deux mois Le référendum des Kurdes irakiens «illégitime et inacceptable», pour Ankara Les conseillers de Trump l’ont averti de ne pas attaquer personnellement Kim Jong-un Pékin va limiter les exportations de pétrole vers la Corée du Nord Nucléaire iranien: Lavrov met en garde contre la tentation de tout «mélanger» L’Iran dit avoir testé «avec succès» son nouveau missile Khoramshahr Netanyahu exclut le chef de bureau d’Al Jazeera d’une conférence Deux psychologues du programme de torture de la CIA échapperont à leur procès Le Hezbollah: les terroristes défigurent l’image de l’islam et les significations du «djihad» Attentat à Barcelone: condamnations internationales de «l’attaque terroriste» Attaque à Barcelone: 13 morts et plus de 100 blessés, «Deach» revendique L’Arabie saoudite ouvre ses frontières aux pèlerins qataris «Israël» démolit la maison d’un Palestinien ayant tué trois Israéliens en Cisjordanie La moitié des mineurs français présents en Syrie et en Irak ont moins de cinq ans La destruction des mausolées de Tombouctou évaluée à 2,7 millions d’euros 59 civils tués en 3 jours à Raqqa dans des raids de la coalition Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'ancien secrétaire d'Etat américain et général quatre étoiles Colin Powell a suggéré qu'«Israël» disposait de 200 missiles à tête nucléaire, dans un e-mail dévoilé par des hackers russes.

Colin Powell Leaks: «Israël» dispose de 200 missiles nucléaires

Dans ce message adressé à Jeffrey Leeds, un donateur Démocrate, Colin Powell évoque le discours du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, prononcé en mars 2015, sur les dangers que présentent les négociations sur le nucléaire iranien.

Colin Powell écrit dans ce message qu'il doute de la possibilité que l’Iran fasse usage de la bombe atomique contre «Israël», en admettant qu'il puisse s'en procurer une, car les officiels de Téhéran «savent qu'Israël a 200 missiles nucléaires, tous pointés vers Téhéran, et que nous en avons des milliers», rapporte «Time of Israël».

Powell ne nie pas l'authenticité des e-mails

Or, «Israël» demeure ambigu sur sa politique nucléaire et n'a jamais confirmé, ni infirmé, qu'il disposait d'un arsenal atomique. Selon un rapport publié en 2014 par la Fédération Scientifiques Américaine (FSA), s'il est possible qu'«Israël» possède entre 80 et 400 têtes nucléaires, les auteurs de ce document estiment que ce chiffre est plus proche de 80.

Cependant, en sa qualité d'ancien chef d'Etat-Major des armées des Etats-Unis, l'estimation de Colin Powell est plus fiable que les approximations «des reportages des médias, des organes de réflexion et des analystes», cités dans le rapport de la FSA explique «Time of Israël». Par ailleurs, l'ancien collaborateur de George W. Bush, n'a pas nié l'authenticité des courriels lorsqu'il a été interrogé sur le sujet par des journalistes de Buzzfeed.

Des responsables israéliens et américains se sont abstenus de tout commentaire concernant la divulgation de l’email.

Itai Bardov, le porte-parole de l'ambassade d'«Israël» à Washington, a refusé de commenter l'email de Powell de même que la politique nucléaire d'«Israël», selon le Times d'«Israël».

Le porte-parole du département d'Etat américain John Kirby a également refusé de s'exprimer sur la question au cours d'un briefing, déclarant qu'il ne voulait pas discuter «des questions de renseignement».

Source : agences et rédaction

 

 

17-09-2016 | 15:37
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut