noscript

Please Wait...

alqods2021

Syrie: près de 150 martyrs dans une série d’attentats à Homs et à Damas revendiqués par «Daech»

Syrie: près de 150 martyrs dans une série d’attentats à Homs et à Damas revendiqués par «Daech»
folder_openSyrie access_time depuis 5 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Les villes syriennes de Homs et de Damas ont été frappées dimanche par une série d'attentats revendiqués par le groupe terroriste «Daech», faisant près de 150 martyrs.

Il s’agit de la journée la plus meurtrière depuis octobre 2014 en Syrie. Près de 150 personnes ont été tuées dimanche 21 février dans une série d'attentats à Homs et à Damas.

«Daech» a revendiqué un double attentat dans le quartier d'Al-Zahra de Homs, troisième ville du pays, où 59 personnes ont péri selon l’Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui a fait état de dizaines de blessés.

Syrie: près de 150 martyrs dans une série d’attentats à Homs et à Damas revendiqués par «Daech»

Dans la journée, «Daech» a indiqué dans un communiqué que deux de ses miliciens conduisant deux voitures piégées avaient visé des rassemblements dans le quartier d'Al-Zahra. Ce même secteur a été visé par le groupe en janvier 2016.

Il s'agit du bilan le plus lourd pour un attentat du genre dans la ville depuis octobre 2014, lorsque 55 personnes, dont 49 enfants, ont péri dans une double attaque devant une école.

Des attentats perpétrés pendant les sorties d’écoles

Quelques heures plus tard, plus de 83 personnes périssaient dans une série d'attentats à Damas, dont un à la voiture piégée, près du sanctuaire de Sayeda Zeinab, l'une des petites-filles du prophète Mahommad, au sud de la capitale. «Les attentats ont coïncidé avec la sortie des écoles, tuant plusieurs élèves», a précisé la télévision d'État.

Syrie: près de 150 martyrs dans une série d’attentats à Homs et à Damas revendiqués par «Daech»

Fin janvier, au moins 70 personnes ont été tuées dans une triple explosion près du sanctuaire, un attentat revendiqué par «Daech».

Source : agences et rédaction

 

Comments

//