noscript

Please Wait...

Beyrouth

Famine au Yémen: «situation extrêmement grave», des millions de personnes menacées

Famine au Yémen: «situation extrêmement grave», des millions de personnes menacées
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La situation au Yémen, où 10 millions de personnes souffrent de pénuries alimentaires aigües, exige une réponse immédiate, a alerté vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM) qui a besoin «en urgence» de 737 millions de dollars d'ici la fin de l'année.

«Nous devons agir maintenant et agir vite. C'est extrêmement grave, tous les clignotants sont au rouge», a déclaré Elisabeth Byrs, porte-parole de l'agence, lors d'un briefing virtuel avec la presse à Genève.

«Nous avons déjà réduit à un mois sur deux les distributions alimentaires dans le nord du pays», a-t-elle dit, soulignant que «près de 10 millions de personnes souffrent de malnutrition sévère au Yémen», pays ravagé par la guerre et en proie à la pire crise humanitaire au monde selon l'Onu.

«En 2019, grâce à une augmentation massive de son aide, le PAM et ses partenaires avaient réussi à empêcher que le Yémen se trouve au bord de la famine. Les signaux d'alerte sont de retour et avec la pandémie de coronavirus la situation pourrait empirer si l'action humanitaire est retardée», a-t-elle dit, estimant à 737 millions de dollars les fonds nécessaires d'ici la fin de l'année.

«Crise sur de multiples fronts»

«Le Yémen subit la crise sur de multiples fronts», a rappelé Mme Byrs, citant l'augmentation des prix des produits de base, la dépréciation galopante du riyal, la monnaie nationale, l'expansion du Covid-19 et la guerre qui se poursuit et s’aggrave avec le blocus imposé par l’Arabie saoudite contre le pays.

«Notre but est de maintenir le plus longtemps possible un filet de sécurité pour les populations», a-t-elle souligné.

Les agences humanitaires tirent la sonnette d'alarme sur le Yémen depuis plusieurs semaines.

Pour un pays où 24 millions d'habitants - plus des deux tiers de la population - dépendent de l'aide humanitaire, les Nations unies n'ont réuni qu'environ la moitié des 2,41 milliards de dollars d'aide nécessaires lors d'une conférence virtuelle des donateurs organisée en juin.

Comments

//