noscript

Please Wait...

La Corée du Nord n’a «pas besoin» de relancer les pourparlers avec les États-Unis

La Corée du Nord n’a «pas besoin» de relancer les pourparlers avec les États-Unis
folder_openAsie access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

La Corée du Nord «ne ressent pas le besoin» de relancer les pourparlers avec les États-Unis, qui ne seraient rien de plus qu'un «outil politique» pour Washington, a déclaré samedi une diplomate nord-coréenne de haut rang, en amont de la visite d'un émissaire américain en Corée du Sud.

La vice-ministre des Affaires étrangères, Choe Son Hui, a affirmé que des négociations entre Washington et Pyongyang n'aboutiraient à rien et qu'il n'y aurait aucun changement dans la politique de la Corée du Nord.

«Nous ne ressentons pas le besoin de nous retrouver face à face avec les États-Unis, car pour eux le dialogue avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC) n'est rien d'autre qu'un instrument à des fins politiques face à la crise dans leur pays», a déclaré Mme Choe dans un communiqué publié par l'agence de presse KCNA.

Le secrétaire d'État adjoint des États-Unis, Stephen Biegun, doit se rendre en Corée du Sud la semaine prochaine pour évoquer les pourparlers bloqués avec la Corée du Nord.

Mardi, le président sud-coréen Moon Jae-in avait appelé le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un à se rencontrer à nouveau avant la présidentielle américaine de novembre, même si la situation est actuellement au point mort.

Le chef de l'Etat sud-coréen a eu un grand rôle dans l'organisation du premier sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis à Singapour il y a deux ans.

Les deux dirigeants se sont à nouveau réunis au Vietnam en 2019, mais ont échoué à se mettre d’accord pour signer une déclaration conjointe portant sur la dénucléarisation, la paix sur la péninsule coréenne et un assouplissement des sanctions de l’ONU visant la Corée du Nord.

Lors de leur troisième réunion, en juin 2019 dans la zone démilitarisée séparant les deux Corées, Ils avaient pris la décision de relancer les négociations pour la signature d’un futur accord et s'étaient invités mutuellement dans leur capitale respective.

Comments

//