noscript

Please Wait...

Ramadan2021

Yémen: Ansarullah menace de viser des «sites souverains» saoudiens

Yémen: Ansarullah menace de viser des «sites souverains» saoudiens
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 9 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AlManar

Le porte-parole des forces armées yéménites, qui comptent dans leurs rangs des unités de l’armée au côté des forces populaires d’Ansarullah, a affirmé que la poursuite de l’agression et du blocus nécessite une riposte légitime de notre part.

Le général Yahya Saree a évoqué les pluies de raids saoudiens qui se sont abattus durant ces derniers jours sur la capitale et autres provinces du pays, affirmant que «cette escalade n’est pas nouvelle» et «les forces yéménites sont capables de défendre le Yémen».

Dans une interview avec la chaine yéménite AlMasirah, le général Saree a expliqué que «le langage de la menace et de l’intimidation (de la coalition) n’aboutira pas. La preuve, c’est que la guerre dirigée par l’Arabie depuis 2015, s’est étendu jusqu’à nos jours».

Et de souligner: «l’ennemi n’a qu’une seule option: arrêter l’agression et lever le blocus».

Le général a fait savoir que «le peuple yéménite ne mourra pas de faim et nous avons des options que nous n’avons pas encore révélées. Nous exerçons notre droit légitime de défendre notre peuple, et nous ne resterons pas les bras croisés devant le massacre de notre peuple par les raids et le blocus».

S’adressant à l’ennemi saoudien, le général Saree a juré que les forces yéménites «continueront de viser les institutions militaires et souveraines dans les profondeurs du territoire saoudien, qui constituent le fer de lance de l’agression contre notre peuple, et nous veillerons à ce que nos objectifs soient loin de nuire au peuple saoudien opprimé par le régime d’Al Saoud».

Commentant la dernière attaque aux missiles et drones menées par les forces yéménites contre des cibles saoudiens à Ryad et autres régions, M. Saree a confirmé que «cette opération a atteint sa cible avec une grande précision et semé la confusion dans les rangs des dirigeants  saoudiens et de leurs alliés américains».

Rappelons que la coalition dirigée par l’Arabie a mené depuis mercredi 1er juillet plus de 100 raids hystériques contre la capitale Sanaa et plusieurs autres provinces du pays.

Comments

//