noscript

Please Wait...

Beyrouth

Coronavirus au Liban: 1788 cas au total, l’AIB rouvre ses portes

Coronavirus au Liban: 1788 cas au total, l’AIB rouvre ses portes
folder_openLiban access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le Liban a enregistré mercredi dix nouveaux cas de contaminations au coronavirus durant les dernières 24 heures précédentes, selon le dernier bilan publié hier par le ministère libanais de la Santé.

Parmi ces nouveaux cas, 9 ont été signalés parmi les résidents, et un seul parmi les Libanais rapatriés.

Aucun décès supplémentaire n’a été enregistré ces dernières 24 heures, ajoute le ministère.

Le bilan total de l'épidémie au Liban, depuis le premier cas détecté le 21 février, s'élève donc à 1788 cas avérés, parmi lesquels 34 personnes sont décédées.

Sur ce total, 25 malades sont hospitalisés, dont 8 sont en soins intensifs.

Le nombre de guérisons a jusqu’à ce jour atteint 1223.

3023 tests ont été effectués au cours des dernières 24 heures, a également précisé le ministère.

L’AIB rouvre

Mercredi, l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) a rouvert ses portes après un confinement de trois mois et demi, depuis la nuit du 18 mars 2020.

Seuls étaient permis jusqu’à présents les vols visant à rapatrier les libanais bloqués à l’étranger que encore à permettre le retour de ressortissants bloqués au Liban.

Un premier avion émirati a ainsi atterri au Liban, en la présence de nombreux journalistes notamment des pays arabes et du ministre des travaux publics et du transport, Michel Najjar et de la Santé Hamad Hassan.

Cet avion a été suivi au départ de vols à destination des Emirats Arabes Unis, du Qatar, de la France, de Grande Bretagne et du Koweït.

D’autres vols en provenance de l’Arabie Saoudite, du Qatar, du Koweït et des Emirats ont été attendus durant la journée.

L’AIB fonctionnera seulement à 10% de ses capacités, soit 2000 passagers par jours seulement.

Les mesures de distanciation sociale ou encore des contrôles PCR à l’arrivée sont prévus.

Les passagers sont appelés à se confiner 24 heures après leurs arrivées, le temps que les résultats des tests soient connus.

Un deuxième test est également prévu 72 heures après leurs arrivées. En cas de test positif, ils devront se mettre en quarantaine et respecter les mesures sanitaires du ministère de la santé libanais.

Les mesures de quarantaine ne sont pas obligatoires pour les passagers en provenance de pays où les tests sont disponibles à condition qu’ils aient passé cet examen 96 heures avant leurs départs.

La Middle East Airlines (MEA) espère augmenter les cadences de départ graduellement. Les finances de la compagnie ont été largement affectées par les mesures visant à limiter le nombre de personnes contaminées au Liban.

Autre facteur limitant l’activité de l’aéroport international de Beyrouth, les transferts de fonds depuis le Liban à l’étranger sont désormais sévèrement limitées par les banques libanaises.

Les touristes libanais pourraient ainsi devoir se passer de vacances à l’étranger, avec un plafond sur les cartes bancaires étant généralement limité à l’étranger à moins de 100 dollars par mois.

Comments

//