noscript

Please Wait...

corona

Trump nie avoir eu connaissance de primes versées aux talibans pour tuer des soldats américains

Trump nie avoir eu connaissance de primes versées aux talibans pour tuer des soldats américains
folder_openAmériques access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec i24NEWS

La Maison Blanche a fermement démenti lundi les accusations de la presse américaine à l'encontre de Donald Trump, selon lesquelles le président aurait été informé du versement de primes aux talibans par la Russie, pour les inciter à tuer des soldats américains et britanniques.

Citant des sources au sein du renseignement américain, le New York Times, le Washington Post et le Wall Street Journal ont rapporté vendredi que le chef d'Etat aurait eu accès en mars dernier à des documents indiquant que les services secrets russes avaient versé de l'argent à des extrémistes en Afghanistan, pour qu'ils assassinent des militaires de la coalition internationale.

Selon ces médias, Washington n'aurait toutefois ordonné aucune enquête ni aucune action après avoir été mis au courant des agissements du Kremlin.  

Donald Trump a nié la nuit dernière avoir eu connaissance de telles informations sur Twitter, dénonçant  «les fausses nouvelles du New York Times», qu'il accuse de vouloir «salir l'image des républicains».

«Les services de renseignement viennent de me signaler qu'ils n'avaient pas jugé ces informations crédibles, c'est pourquoi ils ne les ont pas fait remonter au vice-président Mike Pence», a précisé le président américain sur le réseau social.

Un démenti confirmé par le nouveau directeur du renseignement américain et par la porte-parole de la Maison Blanche, Kellyanne Conway, qui a affirmé devant la presse que Donald Trump n'avait pas été briefé sur ce dossier.

Même son de cloche du côté de la Russie et des talibans, qui ont rejeté ces accusations en bloc.

Ces explications ne sont toutefois pas parvenues à convaincre le Congrès, qui a réclamé des éclaircissements à la Maison Blanche.

Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a accusé Donald Trump «de mettre en danger la vie des soldats américains».

Comments

//