noscript

Please Wait...

corona

Amman met en garde Washington et Londres contre le projet d’annexion par «Israël» de parties de la Cisjordanie

Amman met en garde Washington et Londres contre le projet d’annexion par «Israël» de parties de la Cisjordanie
folder_openPalestine access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec i24NEWS

Le ministre jordanien des Affaires étrangères a mis en garde, jeudi soir, les diplomaties américaine et britannique contre la «menace sans précédent» que représente, selon lui le projet d'annexion de pans de la Cisjordanie par «Israël», a indiqué son bureau.

Ayman Safadi s'est entretenu avec le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, l'exhortant à faire des efforts pour «sauvegarder» la paix et empêcher «Israël» de mener à bien son projet d'annexion, a rapporté le Jordan Times.

Le responsable jordanien a également fait part de l’opposition de son pays à cette initiative auprès du secrétaire d'État américain Mike Pompeo, expliquant qu'un tel projet mettrait en danger les perspectives de paix.

La semaine dernière, Amman a menacé de reconsidérer les relations du royaume avec l’Entité israélienne si cette dernière menait à bien ses plans d'annexion en Cisjordanie.

«Nous n’accepterons pas de mesures unilatérales israéliennes pour annexer les Territoires Palestiniens et nous devrons reconsidérer les relations avec Israël dans toutes ses dimensions», a déclaré M. Razzaz dans un entretien avec l’agence de presse officielle jordanienne Petra.

«Israël» projette l’annexion, dès le 1er juillet, des plus de 130 implantations israéliennes en Cisjordanie occupée et de la vallée du Jourdain, langue de terre s'étirant entre le lac de Tibériade et la mer Morte, qui serait intégrée à sa frontière orientale avec la Jordanie.

Dans un récent entretien accordé au magazine allemand Der Spiegel, le roi Abdallah II a menacé «Israël» d'un «conflit majeur» avec le royaume en cas d'annexion de certaines parties de la Cisjordanie occupée.

 

Comments

//