noscript

Please Wait...

corona

Afghanistan: au moins sept fidèles tués dans une mosquée

Afghanistan: au moins sept fidèles tués dans une mosquée
folder_openAsie access_time depuis 16 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP

Des hommes armés ont ouvert le feu mardi sur des fidèles se recueillant dans une mosquée au nord de Kaboul, tuant au moins sept personnes et en blessant 12, a-t-on appris de source policière. L'attaque s'est déroulée dans le village de Khelalzai, dans la province de Parwan.

«Sept personnes ont été tuées et 12 blessées lorsque des hommes armés ont attaqué une mosquée au moment de la prière du soir», a indiqué à l'AFP le chef de la police de la province, Haroon Mubarez. Les assaillants ont pris la fuite, a-t-il ajouté.

Huit soldats afghans ont par ailleurs été tués en tentant de repousser une incursion de combattants talibans à Kunduz, une ville stratégique dans le nord du pays, que les insurgés terroristes ont tenue brièvement par le passé.

L'Afghanistan connaît une forte recrudescence des violences, malgré un accord fin février entre les «talibans» et les Etats-Unis prévoyant le départ de toutes les troupes étrangères du pays d'ici l'été 2021.

Le gouvernement a ordonné aux forces de sécurité de «reprendre leurs opérations (offensives, NDLR) contre l'ennemi», mises en pause depuis l'accord américano-taliban de Doha, après l'attaque la semaine dernière d'une maternité à Kaboul qui avait fait 24 morts.

Des responsables gouvernementaux ont fait état de 3.800 attaques talibanes depuis mars, qui ont fait plus de 1.300 morts et blessés.

La mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (Manua), dans un rapport paru mardi, a accusé les talibans et les forces de sécurité afghanes d'être responsables de la hausse des pertes civiles. Elle a recensé 208 civils tués en avril par les talibans, un chiffre en hausse de 25% par rapport à avril 2019.

Les pertes civiles infligées par les forces de sécurité à la population ont de leur côté augmenté de 38% sur un an, avec 172 morts en avril, selon la Manua.

Comments

//