noscript

Please Wait...

corona

Le Pen: L’Union européenne, premier mort du coronavirus

Le Pen: L’Union européenne, premier mort du coronavirus
folder_openFrance access_time depuis 4 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a affirmé mardi sur la chaîne RT que l'Union européenne était «le premier mort du coronavirus», en raison de «son incapacité totale à apporter la moindre solidarité» à ses membres, touchés par la pandémie.

«Même pire, elle a donné des instructions mortelles», en conseillant «vivement aux nations européennes de ne pas limiter la circulation des personnes», a-t-elle ajouté.

«C'est gravissime, car la première chose que l'on fait quand on est confronté à une épidémie, c'est évidemment de maîtriser immédiatement les frontières pour empêcher la dissémination de l'épidémie».

Selon elle, «l'UE a dit l'inverse parce qu'elle est idéologue. Même la mort n'arrive pas à convaincre ses dirigeants qu'il faut évidemment, pour une période donnée, fermer les frontières pour éviter que des gens en provenance de régions touchées par le virus puissent venir et (le) disséminer. C'est exactement ce qui s'est passé en Europe».

Après la crise, «je crois que l'Union européenne n'(en) tirera aucune leçon, pour une raison simple : elle ne réfléchit pas de manière rationnelle».   

«Mais les nations européennes elles, auront très probablement appris de cette crise que la mondialisation n'est pas heureuse, appris qu'il faut conserver des Etats stratèges. C'est la fin du nouveau monde que vantait Emmanuel Macron, avant même qu'il ait pu le faire démarrer», a-t-elle également affirmé.

 

Comments

//