noscript

Please Wait...

corona

«Tenaces», une initiative de jeunes Libanais, en réponse à l’appel de sayed Nasrallah à la solidarité sociale

«Tenaces», une initiative de jeunes Libanais, en réponse à l’appel de sayed Nasrallah à la solidarité sociale
folder_openRapports access_time depuis 9 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Iman Mostafa 

Suite aux mesures prises par l’Etat et le ministère de la santé libanais dans la lutte contre le coronavirus, des familles libanaises sont devenues dans une situation difficile, nous parlons de gens qui, après la suspension de la majorité d’activités et de travaux dans le pays, ne sont plus capables d’acheter les biens essentiels pour subvenir aux besoins de leurs enfants.

Des jeunes Libanais soucieux de la nécessité de venir en aide aux personnes subissant les retombés de la lutte contre la pandémie, ont lancé une initiative, répondant à l’appel du secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah qui a encouragé à la solidarité sociale.

«Nous sommes persistants dans notre bataille contre cette maladie, à coté du peuple et des proches, malgré les circonstances difficiles, nous triompherons», a déclaré à AlAhed Mohammad Zalghout, un bénévole à la campagne surnommée «Persistants».

«En tant qu’étudiants dans la faculté d'Information à l'Université Libanaise, nous avons créé un groupe Whatsapp pour coordonner entre nous et nous avons lancé une initiative humanitaire individuelle pour aider les pauvres, et qui sera un lien entre le donateur et l’individu en besoin à l’époque du coronavirus».

Les membres participant à cette initiative essaient de livrer des produits alimentaires aux gens subissant des situations humanitaires difficiles au long du territoire libanais, et qui sont incapables de sortir de leurs maisons pendant cette période.

Les jeunes hommes suivent toutes les précautions d’hygiène nécessaires en accomplissant leur travail : laver avec de l’eau et du savon, stériliser les mains, mettre les produits dans des sacs stériles et les bien fermer. En outre les bénévoles font preuve de crédibilité et d’honnêteté en livrant les dons aux gens qui les méritent, affirme Zalghout.

Le jeune homme souligne que cette initiative, tout en étant importante mais elle n’est pas suffisante et ne peut subvenir qu’aux besoins de quelques familles, appelant les gens à offrir des dons qu’ils soient financiers ou sous forme de nourriture ou de produits de provision.

«Je n’exagère pas si je dis que certains gens mourront de faim si cette crise s’allongerait», dit Zalghout, indiquant que les conditions de beaucoup de familles sont  tragiques, elles sont victimes d’une pauvreté extrême et ne peuvent subvenir même aux besoins essentiels. A cela s'ajoutent les maladies chroniques et leur incapacité à acheter les médicaments après l’arrêt du travail qui leur procurait quotidiennement de quoi manger.

Selon Zalghout, les capacités de ces bénévoles sont limitées. Ils utilisent leurs voitures ou motocycles privées pour collecter les dons et livrer les aides, surtout que leur initiative n’est pas parrainée par un organisme officiel. Mais des gens bienfaiteurs ont fait preuve de solidarité en décidant de livrer les aides dans une camionnette de temps à autre.

Ci-dessous le lien facebook de l’initiative :

https://www.facebook.com/thabiton/

Comments

//