noscript

Please Wait...

États-Unis: Bernie Sanders remporte la primaire démocrate du New Hampshire

États-Unis: Bernie Sanders remporte la primaire démocrate du New Hampshire
folder_openAmériques access_time depuis 15 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Reuters

Le sénateur socialiste Bernie Sanders a remporté mardi la primaire démocrate du New Hampshire (États-Unis), suivi de près par les modérés Pete Buttigieg et Amy Klobuchar, désormais installés dans le groupe des candidats susceptibles de défier Donald Trump en novembre, selon les grandes chaînes américaines.

«C’est le début de la fin pour Donald Trump», a lancé le sénateur indépendant, âgé de 78 ans, à ses partisans dans le New Hampshire. Il devance lex-maire Pete Buttigieg puis la sénatrice modérée du Minnesota Amy Klobuchar, selon les comptabilisations des chaînes ABC, CBS et NBC.

Sanders, sénateur progressiste du Vermont, a résisté aux attaques de ses rivaux pour qui sa ligne progressiste risquerait de faire perdre les démocrates face à Trump. «Permettez-moi de saisir cette occasion pour remercier les habitants du New Hampshire pour cette grande victoire ce soir», a-t-il déclaré devant ses sympathisants réunis à Manchester, dans le New Hampshire.

De son côté, Pete Buttigieg, ancien maire de South Bend (Indiana), qui était arrivé de peu en tête la semaine dernière lors des caucus de l’Iowa, qui ont tourné au chaos après qu’un bug informatique a bloqué la diffusion des résultats pendant près de 24 heures, a confirmé son bon début de primaires.

Klobuchar, 59 ans, réalise une jolie performance lors de cette primaire, laquelle concrétise les excellentes prestations de la sénatrice d’origine slovène lors des débats ayant précédé l’ouverture des élections. La sénatrice du Minnesota qui cherchait un bon résultat dans cet État rural a confirmé sa détermination. «Grâce à vous, nous emmenons cette campagne dans le Nevada», a-t-elle souligné devant ses électeurs du New Hampshire.

Longtemps favori, l’ancien vice-président Joe Biden a essuyé un cuisant revers en n’arrivant que loin derrière, à la cinquième place derrière la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, elle aussi grande perdante de la journée.

Joe Biden compte sur la primaire de Caroline du Sud le 29 février et le «Super Tuesday» le 3 mars au cours duquel de nombreux États du sud voteront, là où le fort soutien dont il bénéficie au sein de la communauté afro-américaine sera une force. «Ce nest pas fini. Ce nest que le début», a-t-il dit devant ses supporters en Caroline du Sud, où il sest envolé peu avant lannonce des résultats.

Outre la victoire de Bernie Sanders, l’événement de cette deuxième primaire fut la mise en retrait du candidat Andrew Yang. L’entrepreneur de 45 ans a décidé de suspendre sa campagne, estimant que ses chances de victoire sont désormais infimes.

Tout comme Yang, Michael Bennet, sénateur du Colorado âgé de 55 ans, a annoncé le retrait de sa candidature.

Après ces deux États ruraux, le marathon des primaires se poursuivra le 22 février pour les caucus du Nevada et le 29 février en Caroline du Sud.

 

Comments

//