noscript

Please Wait...

Les autorités saoudiennes préparent un massacre démographique à Al-Qatif

Les autorités saoudiennes préparent un massacre démographique à Al-Qatif
folder_openRapports access_time depuis 19 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Quel est le plan des autorités saoudiennes dans la province d'Al- Qatif?

Selon leur expérience amère avec l'injustice ancrée dans le royaume, les habitants craignent davantage d'intentions destructrices pour leurs quartiers leurs rues et leurs sites symboliques.

Apres le quartier Al-Massoura et les biens fonciers de Awamiyah, on évoque actuellement des opérations de démolition systématique d'un grand nombre de villages d'Al-Qatif, dans une tentative claire et directe d'éradiquer toute image liée au mouvement populaire pacifique qui a eu lieu dans la région depuis neuf ans. Le résultat le plus grave sera le déplacement forcé de milliers de citoyens.

Selon les informations officielles, la municipalité d'Al-Qatif œuvre depuis le mois dernier à construire des rues dans le nord d'Al-Nasra. Ce projet comprend l'élimination de toutes les entraves et les propriétés sur la voie, après la décision de la mainmise sur ces biens fonciers.

Pour cette fin, la municipalité a demandé aux propriétaires des biens situés dans le projet des routes axiales à Awamiyah (plan 1434), à contacter les autorités locales pour poursuivre les procédures du payement des indemnisations.

La municipalité avait approuvé le plan précité, qui selon l'annonce officielle, a pour but d'organiser l'entrée de la localité et les rues du voisinage du cimetière afin de lier aux autres rues de la province, notant que la croissance urbaine et du nombre de la population était derrière ces décisions, dans le cadre de la vision Royaume 2030, annoncée par le prince héritier Mohammad Ben Slaman.

Les autorités veulent convaincre l'opinion publique de la faisabilité et efficacité du plan, par la publication de communiqués, visant à lui donner la légitimité.

Cependant, ce projet provoque un déplacement massif forcé dans tout le sens du terme, en faveur des intérêts de l'Etat. Comment?

Douze quartiers seront éliminés, quatre mosquées, deux Husseinias et la demeure d'un dignitaire religieux, après la confiscation des propriétés, en voie de la création de nouveaux quartiers en harmonie avec la politique du royaume, notamment dans la rue roi Abdel Aziz, dans le centre d'Al-Qatif, jusqu’à sa fin, en face du complexe des tribunaux chariés. Cette rue sera liée à une autre dans le nord du quartier Al-Nassra, arrivant au village Awamiyah.

D'après les fuites, les lieux de culte qui seront atteints par le projet de l'élargissement des routes, sont des plus anciens, où les habitants se rassemblaient lors des cérémonies de différentes natures tout au long de décennies, comme les mosquées Al-Choueika, Al-Massala, Al-Jamiaa, et Cheikh Abdel Hamid Al-Khati en plus des deux Husseinias Ben jomaa et Al-Awami, et de la demeure de cheikh Mansour Al-Bayyat, un des principaux anciens oulémas d'Al-Qatif.

Quant aux quartiers résidentiels desquels les habitants seront déplacés en raison du plan, on évoque Al-Choueika, Al-Massoudia, Al-Dababia, Miyas, Al-Koeikeb, Al-Chariaa, Bab Al-Chamal, Bab Al-Sab, Al-Qalaa, Al-Bahr, Al-Jarari et Al-Chamassia.

Des sources civiles de la région affirment que le plan appliqué progressivement dans Al-Qatif, vise en premier lieu à éradiquer les traces de la révolution lancée le 17 février 2011, dans la toute le zone Al-Charkia, de l'est de la péninsule arabe, et vise en deuxième lieu à provoquer un véritable changement démographique, dans la mesure où les habitants seront remplacés par d'autres, n'ayant aucun lien avec l'histoire de ces villages et quartiers.

L'image de la région voulue par les autorités consiste à bâtir de nouveaux bâtiments, des jardins publics et des espaces verts, aux côtés de la rue, en plus de plusieurs marchés commerciaux.

Les sources s’interrogent si la modernisation doit avoir lieu aux dépends des propriétaires des terres et anciens citoyens de la région. Ces sources posent d'autres questions, selon lesquelles la persécution des membres de la communauté chiite guérit-elle l'astuce du pouvoir afin de créer une réalité qui ne ressemble ni aux citoyens, ni à leur lieu de naissance?

 

Comments

//