noscript

Please Wait...

Snobée par Donald Trump, la chef démocrate Nancy Pelosi déchire son discours

Snobée par Donald Trump, la chef démocrate Nancy Pelosi déchire son discours
folder_openAmériques access_time depuis 21 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Au terme du traditionnel discours sur l'état de l'Union prononcé mardi soir par Donald Trump, son opposante Nancy Pelosi, chef de file des démocrates et présidente de la Chambre des représentants, a déchiré les feuilles de son discours.

L'image est percutante et symbolise le déchirement de la classe politique américaine. La chef démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a manifesté de façon spectaculaire mardi son désaccord avec Donald Trump en déchirant sa copie de son discours prononcé devant le Congrès. Quelques instants plus tôt, le président américain avait soigneusement évité de lui serrer la main.

C'était la chose la plus courtoise à faire

Alors que le président américain venait d'achever son traditionnel discours sur l'état de l'Union, Nancy Pelosi qui était, suivant la tradition, debout derrière lui à côté du vice-président Mike Pence, a ostensiblement pris le document disposé devant elle et l'a déchiré, dans un geste spectaculaire.

A la sortie, priée par un journaliste de dire pourquoi elle avait eu ce geste, elle a répondu: «parce que c'était la chose la plus courtoise à faire, par rapport aux alternatives».

Dans un tweet démontrant qu'elle avait été piquée au vif, elle a assuré que les démocrates chercheraient toujours à trouver des compromis mais qu'ils ne lâcheraient rien sur les sujets qui leur tiennent à coeur.

Pelosi snobée par Trump

Le rendez-vous institutionnel annuel devant la Chambre des représentants et le Sénat au grand complet avait commencé par une autre scène qui résume la division de la classe politique américaine: Donald Trump avait évité la main tendue de Nancy Pelosi, en rupture avec les usages.

Et la présidente de la Chambre a plusieurs fois secoué la tête pour marquer sa désapprobation durant le discours, pendant que le camp démocrate restait assis et de marbre face aux standing ovation républicaines.

Comments

//