noscript

Please Wait...

États-Unis: au Sénat, l’ultime appel des démocrates à destituer Trump

États-Unis: au Sénat, l’ultime appel des démocrates à destituer Trump
folder_openAmériques access_time depuis 23 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les démocrates ont achevé leur réquisitoire contre Donald Trump ce lundi 3 février dans son procès en destitution devant le Sénat américain.

Les sept élus de l’accusation ont renouvelé leurs arguments et lancé d’ultimes appels aux sénateurs républicains majoritaires pour condamner et destituer le président lors du vote final mercredi. Un «président tricheur, sans boussole morale» disent–ils, tout en sachant que son acquittement fait peu de doute.

C’est presque un appel désespéré qu’a lancé Adam Schiff aux sénateurs républicains en conclusion du réquisitoire démocrate contre Donald Trump. «Nous avons prouvé la culpabilité de Donald Trump. Alors appliquez une justice impartiale. Et condamnez-le !».

Une ultime fois devant le Sénat, le chef de l’accusation démocrate martelé ses derniers arguments. «Quand le président force un allié à l’aider à tricher dans nos élections et tente ensuite de le dissimuler, nous devons dire assez... A-SSEZ !».

Adamn Schiff tente de culpabiliser les sénateurs républicains en jouant la corde sensible du moment historique. Celui durant lequel les valeurs fondatrices de la démocratie américaine sont menacées impunément par un président sans morale. «L’histoire ne sera pas tendre avec Donald Trump, prévient-il. Si vous l’acquittez, votre nom sera lien au sien pour toujours».

Mais au terme de ces deux semaines de procès en destitution, l’éloquence de l’élu démocrate californien n’a pas suffi à convaincre la majorité. Les démocrates le savent, ils ont échoué. Mercredi ils n’auront pas les voix suffisantes pour atteindre la majorité qualifiée des 2/3 requise pour voter la destitution de Donald Trump.

Or la minorité n’est jamais parvenu à obtenir ne serait-ce qu’une majorité simple pour auditionner des témoins. «Pas de besoin de témoins, car le président n’a rien fait de mal», ont répondu une énième fois les avocats de Donald Trump.

Comments

//