noscript

Please Wait...

Les Etats-Unis ont provoqué le chaos au Liban, selon l’ambassadeur de Russie

Les Etats-Unis ont provoqué le chaos au Liban, selon l’ambassadeur de Russie
folder_openRapports access_time depuis 24 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

La politique russe semble antagoniste à son homologue américain. La Russie aborde les dossiers avec calme et sagesse, prenant en compte les droits des peuples à l'autodétermination, alors que les Etats-Unis adoptent des approches selon ses propres calculs, plaçant la sécurité nationale israélienne en tête de ses priorités. Ce serait peut-être dû à la personnalité des deux présidents, américains et russes. Moscou est doté d'un président qui fait preuve de responsabilité et de flexibilité dans ses approches. Une personnalité marquée par l'équilibre et le réalisme, ayant réussi à briser l'unilatéralisme américain, pour que la Russie joue un rôle pionnier dans le monde.

Par contre, les Etats-Unis souffrent d'un président qui contrôle le présent et l'avenir du pays, adoptant une politique téméraire, quasi surréaliste, ce qui a poussé des Américains à le qualifier du plus mauvais président dans l'histoire des Etats-Unis.

Ces faits rendent la convergence des points de vue entre les deux pays quasi impossible, notamment dans les affaires stratégiques, puisque les Etats-Unis adoptent une politique hostile, violant les résolutions internationales, comme a affirmé à AlAhed, l'ambassadeur de Russie au Liban, Alexander Zasypkin.

La cause palestinienne est une des affaires litigieuses entre les deux parties, russe et américaine.

Le diplomate a commenté dans ce contexte le dit «Deal du siècle». Il a affirmé que la Russie soutient toute position prise par les Palestiniens, surtout que ce sont eux les concernés par cette cause. «Les Palestiniens ont refusé ce deal et c'est normal et prévu. Sur ce, la Russie soutient la décision palestinienne puisqu'elle considère que le peuple palestinien est le concerné en premier lieu par tout débat sur son droit à l'autodétermination et son droit à un Etat».

Le diplomate russe a insisté sur une position arabe commune à l'égard des développements en cours.

Selon ses dires, la position russe est basée sur les résolutions du Conseil de sécurité. Il a affirmé que toute décision violant ces résolutions sera inacceptable par son pays. Il a appelé à appliquer les résolutions du conseil de sécurité et à redynamiser les efforts internationaux pour parvenir à une solution à la cause palestinienne centrale.

Toujours selon ses dires, l'instauration de la paix globale dans le Moyen-Orient est une question essentielle.

Les sanctions contre l'Iran vont à l'encontre des résolutions internationales et de l'accord nucléaire

En réponse à une question sur la position de la Russie à l'égard des récentes sanctions américaines imposées à l'Iran, Zasypkin répond en toute confiance que son pays refuse les sanctions par principe, notamment contre l'Iran. Il a expliqué que c'était une démarche illégale et unilatérale.

Il a estimé que les sanctions imposées à l'Iran vont à l'encontre des résolutions internationales et aussi à l'accord conclu entre les représentants de la communauté internationale et l'Iran pour trouver une solution au programme nucléaire.

Ainsi, il a affirmé que toutes les démarches américaines, à partir de la sortie de l'accord international arrivant aux sanctions, sapent la légitimité internationale.

Il a insisté sur le refus de la Russie des décisions américaines, rappelant que les Etats-Unis utilisent les sanctions à large mesure, contre plusieurs pays, dont la Russie, la Syrie la Corée du nord et autres.

Le diplomate a souligné la nécessité de la mobilisation de la communauté internationale face à l'arme des sanctions, nuisible pour un grand nombre de pays.

Les Etats-Unis doivent modifier leurs politiques de sabotage

Tout en affirmant que la Russie évalue négativement les politiques américaines, il a rappelé les positions prises à la fin du mandat du président Barak Obama arrivant à celles de l'administration de Donald Trump. Il a expliqué que les positions et décisions américaines sapent la légitimité internationale, à partir de la menace contre la sécurité stratégique, passant par le renoncement aux conventions, arrivant aux interventions dans plusieurs régions du monde dont le Moyen-Orient, l'Ukraine et le Venezuela.

Cette méthode, selon le diplomate russe, est nuisible à la communauté internationale. Il a rappelé que la Russie avait appelé à plusieurs reprises à la remise en question de la politique  américaine, tout en ancrant de nouvelles formules par les pays essentiels, comme avait proposé le président russe lors de la réunion des pays membres permanents du conseil de sécurité.

Zasypkin a affirmé que la Russie est favorable à un changement radical du climat international, notant que les Américains doivent réaliser que leur méthode provoquant les implosions ne mènera point à la sécurité et stabilité dans le monde.

Les Etats-Unis provoquent le chaos au Liban

Evoquant la situation locale, le diplomate a rappelé la longue expérience de son pays avec «les révolutions colorées», ce phénomène des plus compliqués. Il a affirmé que Moscou sait parfaitement comment débutent ces phénomènes et quels sont les facteurs qui les influencent.

Selon lui, tous les facteurs nécessaires à la création de ce phénomène étaient présents au Liban. Il a rappelé dans ce contexte sa mise en garde avant le déclenchement de la crise du 17 octobre, lors d'une interview accordée au quotidien Al-Akhabr.

Il a rappelé avoir averti la société libanaise de tels évènements périlleux, affirmant que les Etats-Unis ont semé le chaos au Liban.

«Nous croyons en la présence d'activistes qui veulent les réformes avec des méthodes pacifiques. Mais il faut voir les dangers provenant des tentatives des parties étrangères d'exploiter le mouvement populaire pour des objectifs, non posés par ce mouvement», a-t-il expliqué

La Russie prête à aider le Liban

Concernant la situation économique grave au Liban, le diplomate russe a affirmé que son pays est prêt à coopérer avec le Liban sur base bilatérale, selon les projets proposés par les Libanais.

Il a ajouté que Moscou salue les efforts internationaux visant à assister le pays, comme la conférence de CEDRE, et faire part de sa disposition à aider e Liban étant une partie du groupe international de soutien au Liban.

En réponse à une question sur les informations relatives à la disposition de la Russie de faire un dépôt d'un milliard de dollars au Liban, le diplomate russe a refusé de faire de commentaire.

Nous œuvrons pour assurer le logement des déplacés syriens de retour dans leur pays.

Concernant l'initiative russe pour le retour des déplacés syriens en Syrie, il a affirmé que son pays œuvre pour cette fin et pour assurer les circonstances adéquates a ce retour.

Selon ses dires, ces circonstances sont assurées en Syrie, alors que son pays s'emploie à assurer le logement aux déplacés de retour, en coopération avec les autorités syriennes.

«Quant aux démarches logistiques dans les pays voisins, cette affaire concerne principalement les autorités locales. Au Liban, par exemple, l'Etat libanais fournit, par le biais de la Sûreté générale, toutes les mesures nécessaires à ceux qui souhaitent rentrer en Syrie, selon les normes internationales», a-t-il conclu.

 

Comments

//