noscript

Please Wait...

corona

L’ambassadeur britannique sévèrement averti pour sa participation à un rassemblement illégal

L’ambassadeur britannique sévèrement averti pour sa participation à un rassemblement illégal
folder_openIran access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec IRNA

L'Iran a sévèrement averti l'ambassadeur britannique à Téhéran, Robert Macaire, d'avoir assisté à une réunion «illégale» et lui a conseillé d'éviter un tel comportement, a déclaré un diplomate iranien de haut rang.

«Nous avons convoqué l'ambassadeur et il a été sévèrement réprimandé», a déclaré lundi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi.

Il a ajouté que le ministère iranien des Affaires étrangères a publié plus tard une déclaration avertissant qu'en cas de répétition d'un tel comportement, le ministère adopterait des mesures plus sévères que la simple convocation de l'ambassadeur.

«Je pense que c'est un message très clair, qui a été envoyé à la partie britannique au sujet de cette décision non conventionnelle», a déclaré le diplomate iranien.

Les médias iraniens ont rapporté le 11 janvier que les forces de sécurité avaient arrêté l'ambassadeur britannique alors qu'il tentait de fomenter des troubles dans les rues de Téhéran.

Macaire a été brièvement arrêté lors d'une manifestation devant l'Université Amir Kabir dans le centre-ville de Téhéran, où il organisait et provoquait la colère des gens face à la manière dont le gouvernement avait géré les conséquences de l'abattage erroné d'un avion de passagers ukrainien près de la capitale iranienne. L'ambassadeur a été libéré quelques heures plus tard.

Le lendemain des informations, le vice-ministre des Affaires étrangères et directeur général des Affaires européennes du ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué l'envoyé britannique.

Lors de la réunion, il a été rappelé à Macaire que la présence d'ambassadeurs étrangers dans des rassemblements illégaux va à l'encontre de leurs responsabilités en tant que représentants politiques de leur pays et viole la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a ensuite publié une déclaration ferme, affirmant que la participation de l'ambassadeur britannique au rassemblement illégal constituait une ingérence manifeste dans les affaires intérieures de l'Iran et contre tous les principes régissant les relations diplomatiques.

Les médias iraniens ont déclaré mercredi que l'envoyé britannique avait quitté Téhéran pour Londres quelques jours après sa brève détention.

Le départ de Macaire a eu lieu avec préavis et sur la base du protocole diplomatique.

Interrogé sur le retour de Macaire à Téhéran, Araqchi a déclaré: «La Grande-Bretagne n'a pas encore changé d'ambassadeur. Il a quitté le pays pour des raisons personnelles et il reviendra».

Comments

//