noscript

Please Wait...

corona

Rohani: Les activités d’enrichissement d’uranium sont supérieures à celles d’avant l’accord de 2015

Rohani: Les activités d’enrichissement d’uranium sont supérieures à celles d’avant l’accord de 2015
folder_openIran access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré jeudi dans un discours télévisé que «les activités d'enrichissement d'uranium [du pays] sont supérieures à celles d'avant l'accord de 2015».

 «Nous ne sommes pas retirés de l’accord nucléaire et nous avons demandé des compensations aux autres, sinon nous réduirons nos engagements. Nous n’avons plus de limite dans le dossier nucléaire, et nous augmentons l’enrichissement quotidiennement», a affirmé Rohani.

Au sujet des tensions au Moyen-Orient, le président iranien s’est interrogé : «Quel Etat dans le monde ose riposter aux USA et leur frapper une base militaire ?» «Trump a dit qu’il frappera 52 cibles en Iran, dont des cibles culturelles, mais il a changé sa parole et reculé», a-t-il poursuivi, soulignant que le discours américain envers l’Iran a beaucoup changé après l’attaque contre la base Ain al-Asad.

Et d’ajouter : «Trump a dit que le régime en Iran s’effondrerait après les sanctions», ce qui n’a pas eu lieu. «La pression a augmenté sur l'Iran, mais nous continuons de progresser», a-t-il déclaré.

Par l'accord de Vienne, Téhéran avait accepté de limiter radicalement ses activités nucléaires, en échange de la levée d'une partie des sanctions économiques internationales qui asphyxiaient alors son économie.

Depuis le retour des sanctions américaines, Téhéran s'est affranchi depuis mai de bon nombre de points clés de ce pacte.

Plus tôt ce mercredi, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a accusé les Européens d'avoir sacrifié «les restes» de l'accord sur le nucléaire iranien à leurs intérêts économiques, à la suite d'un possible chantage du président américain Donald Trump.

«Cela ne marchera pas, mes amis», a lancé M. Zarif à propos du mécanisme de règlement des différends (MRD).

 

Comments

//