noscript

Please Wait...

L’Iran avoue avoir tiré «par erreur» sur l’avion d’Ukraine Airlines

L’Iran avoue avoir tiré «par erreur» sur l’avion d’Ukraine Airlines
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

L’armée iranienne a avoué tard vendredi soir avoir tiré involontairement un missile sur l’avion ukrainien qui a fait 176 morts, dont 57 Canadiens, plus tôt cette semaine.  

Plusieurs médias ont rapporté cette annonce des forces armées iraniennes faite à la télévision d’État, hier soir

Elles ont reconnu «l’erreur humaine» pour expliquer la descente du vol PS-752

Une déclaration lue en ondes mentionne que les responsables «devront répondre de leurs actions»

L’appareil d’Ukraine International Airlines qui s’est écrasé mardi soir, heure du Québec, près de Téhéran, en Iran, a volé près d’un site militaire sensible avant de s’écraser dans des circonstances qui demeuraient nébuleuses jusqu’à hier

L’aéronef aurait été pris pour un «avion hostile» et a été «touché» alors que la tension entre l’Iran et les États-Unis étaient au plus haut niveau, peut-on lire dans ce communiqué publié par l’agence iranienne officielle Irna

«Dans ces conditions critiques, le vol [...] d'Ukrainian Airlines a décollé de l'aéroport Imam Khomeini et, [...], s’est trouvé à proximité d'un centre militaire sensible du CGRI (Corps des gardiens de la Révolution islamique) et s’est trouvé à une altitude et [apparaissait comme] un avion hostile, peut-on lire dans le communiqué écrit en persan. Dans ces circonstances, l'avion a été accidentellement touché en raison d'une erreur humaine, [...].»  

Le gouvernement iranien a présenté ses excuses pour un «désastre», conséquence de l’«aventurisme américain.» 

La catastrophe, qui a entraîné la mort de 176 personnes, dont plusieurs Québécois, est survenue avant l’aube à l’heure locale, juste après des tirs de missiles par Téhéran sur des bases utilisées par l’armée d’occupation américaine en Irak

«Jour triste», écrit Mohammad Javad Zarif, le ministre des Affaires étrangères iranien, sur Twitter. Une «erreur humaine en des temps de crise causée par l'aventurisme américain ont mené au désastre», ajoute le ministre. «Nos profonds regrets, excuses et condoléances à notre peuple, aux familles des victimes et aux autres nations affectées» par le drame, indique-t-il. 

 

Comments

//