noscript

Please Wait...

Le représentant du Hamas au Liban: Sans le martyr Soleimani, la résistance palestinienne n’aurait pu instaurer l’équation de la terreur face à l’ennemi

Le représentant du Hamas au Liban: Sans le martyr Soleimani, la résistance palestinienne n’aurait pu instaurer l’équation de la terreur face à l’ennemi
folder_openRapports access_timedepuis 8 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Les informations véhiculées dans les derniers jours sur le martyr, le général Qassem Soleimani, ne sont qu'une partie minime des caractéristiques et exploits de ce leader, des plus rares dans le monde.

Le représentant du mouvement Hamas au Liban, Ahmad Abdel Hadi, a affirmé à AlAhed que le martyr Soleimani et la République islamique, ont toujours soutenu la cause palestinienne et les brigades «Martyr Ezzeddine Al-Qassam».

«Le martyr Soleimani a contribué au développement des potentialités de la résistance, notamment en matière de roquettes, illustrant ainsi ses convictions sur la nécessité d'affronter l'entité sioniste, son occupation de la Palestine et la nécessité de la libérer», a-t-il expliqué. Un fait, qui selon Abdel Hadi, a poussé au développement des capacités militaires de la résistance palestinienne, arrivant à instaurer une équation de dissuasion et de terreur avec cette entité.

Selon ses dires, chaque fois que l'entité sioniste envisage d'agresser la bande de Gaza, elle fait des calculs, en prévention de la riposte puissante, qui aura lieu grâce aux dons de Soleimani.

«Imaginons que toute roquette qui frappe la scène sioniste, poussera un million à un million et demi de colons à se réfugier dans les abris», a-t-il ajouté.

Abdel Hadi en déduit que l'équation de la terreur dissuasive, est due en large mesure à Hajj Qassem, et au soutien qu'il a fourni à la résistance palestinienne en matière de roquettes de différents calibres.

Le responsable palestinien rappelle que selon les expériences de la résistance libanaise et palestinienne, lorsqu'un martyr tombe, son sang pur constituera un motif à tous les chefs et moudjahidines pour consolider leur force et leurs capacités face au projet américain et sioniste.

Donnant l'exemple du martyre du chef de la branche militaire du Hamas, le martyr Ahmad Al-Jaabari, il a rappelé que les capacités de la résistance ont plus tard été renforcées et développées, puisque le martyrs du grand chef a augmenté la détermination des moudjahidines à poursuivre la voie, à la lumière de la conviction selon laquelle la lutte mène à la victoire ou au martyre. Par la suite, il a affirmé que le martyre du chef Soleimani sera un important motif pour les moudjahidines pour développer leurs compétences et asséner les frappes dures à l'ennemi sioniste.

Le responsable palestinien a évoqué la riposte iranienne au crime américain, contre l'Etat qui se considère le plus puissant au monde. Il a affirmé que même s'il n'y a pas eu de victimes, comme prétendent les Américains, cette frappe a brisé le prestige de Washington et prouvé que la résistance menace et traduit ses propos en actes.

Il a souligné l'importance des déclarations selon lesquelles cette riposte ne sera point finale, mais le début de la réponse stratégique, dans le but d'expulser les Américains de l'Irak, voire de la région.

Abdel Hadi expose les qualités du général Soleimani, ce grand croyant, modeste, distingué, mais aussi brave et courageux.

Il a donné l'exemple du déplacement récurrent du martyr sur le terrain, loin des chambres d'opération, pour hausser le moral des combattants et donner les directives nécessaires aux moudjahidines et aux chefs militaires.

Abdel Hadi a enfin affirmé que le Hamas sera toujours fidèle au martyr et poursuivra la voie de la lutte contre l'ennemi, au sein de l'axe de la résistance.

Comments

//