noscript

Please Wait...

Jihad

Al-Bukhaiti à AlAhed: Toute frappe contre l’axe de la résistance le rend plus fort

Al-Bukhaiti à AlAhed: Toute frappe contre l’axe de la résistance le rend plus fort
folder_openRapports access_time depuis 16 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le président américain, Donald Trump, n'a point réalisé que par son crime illustré par l'assassinat du général Qassem Soleimani et le vice-président du Hached Chaabi, Abou Mahdi Al-Mouhandis, le front de la résistance sera unifié de l'Iran, passant par le Liban, la Palestine, la Syrie et l'Irak et le Yémen. En effet les décisions irraisonnables et irréfléchies de Trump ont renforcé l'unité et la détermination de l'axe de la résistance pour lutter contre toute forme d'occupation américaine et sioniste.

Le membre du bureau politique du mouvement Ansarullah, Mohammad Al-Bukhaiti, a affirmé à AlAhed, que toute frappe subie par l'axe de la résistance le consolide au lieu de l'affaiblir.

«Lorsque Israël a agressé le Liban, ce pays des plus faibles entre ses homologues arabes, il est deveneu le plus grand danger stratégique qui menace l'entité sioniste, puisque le peuple libanais a agi avec une grande détermination et prise de conscience qui ne peuvent être violées», a-t-il dit.

Il a appelé le peuple irakien à bénéficier des deux expériences du Liban et du Yémen.

Le responsable yéménite souligne que l'objectif des Etats-Unis était de renforcer son hégémonie sur l'Irak, en terrorisant le peuple irakien, notant que la revendication des récents crimes divulgue leurs vraies intentions dans l'extension dans de telles opérations. Par la suite, il affirme que la riposte doit être équivalente au niveau de ces crimes, dont la mise en échec des objectifs américains, tout en poussant les Etats-Unis à regretter leur action. Il a toutefois noté que cette riposte nécessite un mouvement politique, populaire et militaire sage et harmonieux.

Al-Bukhaiti a affirmé qu'il ne s'attend pas à ce que la coalition américaine réalise la vérité de la victoire divine, notant toutefois que les Américains doivent tirer les leçons de l'histoire.

Selon ses dires, la coalition américaine n'avait point bénéficié de l'assassinat de l'ex-secrétaire général du Hezbollah, le martyr sayed Abbas Al-Moussaoui, ni des martyres de Fathi Al-Chokaki, de cheikh Ahmad Yassine, de sayed Hussein Al-Houthie, alors que les noms de ces martyrs sont ancrés dans la mémoire collective de leurs populations.

Le membre du bureau politique d'Ansarullah a enfin affirmé que la récente position du secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, reflète une vision stratégique claire et précise.

«Nous implorons Dieu pour obtenir le martyre. L'affaire ne se limite pas à la vengeance, mais illustre plutôt un confit de projets. Par la suite, nous devons mener l'action dans le but de parvenir à notre objectif, consistant à renverser le projet américain dans la région», a-t-il expliqué.

Il a insisté dans ce contexte sur la punition juste qui doit être imposée à tous les agresseurs.

Comments

//