noscript

Please Wait...

Qui est le général martyr Qassem Soleimani ?

Qui est le général martyr Qassem Soleimani ?
folder_openVENGEANCE IMPLACABLE access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le martyr, le général Qassem Soleimani, est un grand chef militaire haut gradé des Gardiens de la Révolution islamique iranienne.

Il a assumé le commandement de la brigade 41, «Thar Allah», relevant de la ville de Kerman. Il a participé à plusieurs opérations militaires durant la guerre irako-iranienne.

Sayed Ali Khamenei l'a nommé comme chef de la brigade Al-Qods, relevant des Gardiens de la révolution en 1998.

Soleimani s'est toujours employé à soutenir la résistance, en Palestine, au Liban, en Irak, dans les confrontations avec les groupes takfiristes en Irak et Syrie. Il a remporté une grande popularité auprès des populations arabes et islamiques, en raison de la réussite de son action militaire dans ces deux pays.

La mission essentielle du général Soleimani était de commander la Brigade Al-Qods, dont l'objectif principal consiste à soutenir les factions de la résistance face à «Israël» et à libérer Al-Qods.

Qassem Soleimani, surnommé haj Qassem, est né en 1958 dans le village Kanat Malak, dans la province de Kerman, située dans le sud-est de l'Iran. Il a poursuivi ses études primaires à 12 ans. Il quitta son village pour travailler dans le domaine de la construction. Plus tard, il a poursuivi ses études complémentaires et secondaires. Il est marié et père de deux enfants.

Soleimani a entamé ses activités révolutionnaires contre le régime du chah Pahlavi, avant la victoire de la Révolution islamique en Iran. A la suite de la victoire de la Révolution islamique, il a rejoint les rangs des Gardiens de la révolution, en mars 1981.

Plus tard, il a assumé la mission de la protection de l'aéroport de sa province, lorsque les avions de chasse de Saddam Hussein prenaient pour cible les aéroports iraniens.

Le général Soleimani a participé à la plupart des opérations militaires durant cette guerre, notamment aux opérations Fajer 8, offensive Fao, Karbala 4 et Karbala 5. Il a également participé aux combats de Chalamjeh.

Il fut connu durant cette période dans le commandement des missions de reconnaissance au-delà des lignes militaires irakiennes, alors que l'armée du Baas l'évoquait dans les nouvelles.

Soleimani fut blessé dans les opérations «Voie d'Al-Qods», en novembre 1982. Son médecin a alors tenté de l'assassiner, mais la tentative fut vouée à l'échec.

En 1998, il fut nommé comme chef de la Brigade d'Al-Qods, relevant des Gardiens de la révolution, succédant à Ahmad Wahidi. Le 24 janvier 2011, il fut promu au grade de général.

Le mardi 21 novembre 2017, le général Soleimani annonça officiellement la fin de «Daech», dans un message adressé au guide de la République islamique de l'Iran, sayed Ali Khamenei.

Le général Soleimani jouit d'une grande popularité dans les milieux iraniens, de différentes doctrines et orientations politiques, en raison de ses exploits face aux groupes qui constituent une menace et une préoccupation pour la société iranienne.

 

 

Comments

//