noscript

Please Wait...

Jihad

Yémen: Riyad exige l’établissement d’une ligne rouge avec Ansarullah

Yémen: Riyad exige l’établissement d’une ligne rouge avec Ansarullah
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

La DCA yéménite a accompli un septième exploit en sept jours en abattant un nouveau drone américain. À Riyad, on en est désormais à demander une «ligne rouge» avec le mouvement de résistance yéménite Ansarullah.

«Riyad a établi une ligne rouge avec Ansarullah en vue de réduire le risque d’affrontement», a rapporté le quotidien américain Wall Street Journal citant une autorité occidentale sous le sceau de l’anonymat.

«Riyad doit comprendre qu’il doit réduire les défis auxquels il est confronté sur différents fronts», a précisé la même source.

Un 7ème drone US abattu

Entre-temps sur le terrain, le porte-parole des forces armées yéménite, le général Yahya Saree, a annoncé le vendredi 13 décembre, l’interception d’un septième drone espion de la coalition saoudienne, de fabrication américaine, par la DCA de l’armée yéménite.

Le général Saree a mis l’accent sur le renforcement de la capacité de défense anti-aérienne de l’armée yéménite. Il s’agit du septième drone abattu depuis une semaine près de la frontière saoudo-yéménite.

Il a en outre indiqué que «l’armée a tiré un missile balistique sur les positions des forces de la coalition saoudienne dans le nord du Yémen. Les forces yéménites ont récemment lancé une attaque terrestre contre la coalition dans la province d’al-Jawf au nord tuant et blessant des dizaines de mercenaires. Au début de l’attaque, les avions de la coalition ont mené 30 frappes aériennes. Pendant près de 16 heures, les forces saoudiennes ont progressé mais les missiles de l’armée yéménite ont réussi à les repousser».

Par ailleurs, les forces de l’armée yéménite et les combattants d’Ansarullah ont repoussé une attaque des mercenaires à la solde de l’Arabie saoudite contre le front al-Qahifa dans la province de Taëz, dans le sud-ouest du Yémen.

Soutenue par les États-Unis, les Émirats arabes unies et d’autres pays, l’Arabie saoudite a lancé dans la nuit du 25 au 26 mars 2015 une guerre sans merci contre le Yémen. Riyad a imposé depuis un embargo terrestre, maritime et aérien à ce pays. Plus de 16 000 yéménites ont été tués et blessés. Des millions d’autres ont été contraints à l’exode.

Comments

//