noscript

Please Wait...

Jihad

Chefs d’accusation adoptés: «Les démocrates sont devenus le parti de la haine», dit Trump

Chefs d’accusation adoptés: «Les démocrates sont devenus le parti de la haine», dit Trump
folder_openAmériques access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

«La gauche radicale, ces démocrates qui n'ont jamais rien fait, sont devenus le parti de la haine», a réagi vendredi soir, le président américain Donald Trump après l'approbation d'une commission de deux chefs d'accusation contre lui.

Deux mois et demi après l'explosion du «scandale ukrainien», la commission judiciaire de la Chambre des représentants a adopté les chefs d'«abus de pouvoir» et d'«entrave à la bonne marche du Congrès» contre le président.

Décrivant «un jour solennel et triste», le chef démocrate de la commission Jerry Nadler a promis que la Chambre allait désormais agir «au plus vite», et devrait ainsi se prononcer mercredi sur le texte en séance plénière.

Donald Trump serait alors le troisième président de l'Histoire des Etats-Unis mis en accusation au Congrès ("impeachment") après Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998.

Comme eux, il devrait toutefois échapper à une destitution, le Sénat, chargé de le juger, étant contrôlé par les républicains qui font bloc autour de leur président.

L'impact de cette procédure sur sa campagne de réélection reste cependant incertain.

Quelque 47,3% des Américains soutiennent sa destitution et 45,9% sont contre, selon la moyenne des sondages établie par le site FiveThirtyEight.

"Aucun président n'a accompli plus que le président @realDonaldTrump", a par ailleurs protesté son administration sur Twitter, ajoutant que "les démocrates ne veulent le démettre de ses fonctions que parce qu'ils n'ont aucune chance de le battre en 2020".

 

Comments

//