noscript

Please Wait...

Jihad

L’Etat belge sommé par la justice d’organiser le retour de Syrie de 10 enfants

L’Etat belge sommé par la justice d’organiser le retour de Syrie de 10 enfants
folder_openEurope access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Un juge des référés de Bruxelles a ordonné mercredi à l'Etat belge d'organiser dans les six semaines le retour de dix enfants de terroristes belges actuellement retenus dans un camp du nord-est de la Syrie.

Il s'agit d'enfants âgés de six mois à 7 ans nés de quatre femmes, tous actuellement retenus avec elles au camp d'Al-Hol, sous contrôle kurde, précise le jugement dont une copie anonymisée a été transmise à la presse.

L'Etat est sommé de fournir à ces mineurs «une assistance consulaire» et «les documents administratifs et de voyage nécessaires» à leur retour en Belgique, dans un délai de six semaines, sous peine d'une astreinte de 5.000 euros par jour de retard et par enfant, est-il souligné.

Ce n'est pas la première fois que l'Etat belge est contraint par un juge de tout mettre en œuvre pour rapatrier des enfants de terroristes.

Une décision similaire en décembre 2018 lui avait ordonné de faire revenir six enfants de deux femmes parties combattre dans les rangs du groupe terroriste «Daech».

Mais l'Etat avait interjeté l'appel, et il n'y a jamais eu de rapatriement organisé concernant ces six enfants tous âgés de moins de six ans.

Le principe défendu depuis 2017 par le gouvernement belge de «faciliter» le rapatriement de Syrie des enfants de moins de 10 ans -dont la filiation belge a été prouvée- a été très peu mis en pratique.

Comments

//