noscript

Please Wait...

Jihad

L’Arabie Saoudite veut bâtir une ville occidentale où l’alcool est permis

L’Arabie Saoudite veut bâtir une ville occidentale où l’alcool est permis
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Dans une tentative de redorer son image à l’international, l’Arabie Saoudite s’apprête à débourser près de 500 millions d'euros pour créer une ville qui «ne serait pas régie par la loi islamique», près de sa frontière nord. Le but: faire de cette métropole un lieu qui pourrait accueillir des événements sportifs majeurs et booster le tourisme du royaume wahhabite.

Un projet à environ 472 millions d'euros va être démarré au nord de l’Arabie Saoudite, près de la mer Rouge. En effet, le pays s’apprête à créer la ville de Neom, qui ne sera «pas soumise à la loi islamique» et sera carrément calquée sur les plus grandes villes occidentales. Celle-ci devrait être terminée à l’horizon 2030 et pourrait devenir un lieu où se tiendraient des événements sportifs d’envergure majeure.

Cela permettrait à l’Arabie Saoudite d’obtenir le droit d’accueillir de plus en plus d’événements internationaux comme le combat de boxe de ce samedi pour le titre de champions du monde, qui se jouera entre Anthony Joshua et Andy Ruiz Junior à Riyadh.

Le gouvernement saoudien aurait recruté de nombreux experts de partout dans le monde pour lancer ce projet qui a été pensé par le prince héritier Mohammed bin Salman il y a deux ans.

Une ville pour booster le tourisme

La ville en question serait indépendante du reste de pays et les lois nationales ne s’y appliqueraient donc pas. Cela permettrait par exemple aux visiteurs de boire de l’alcool, ce qui sera interdit aux spectateurs du match de boxe de ce samedi.

L’Arabie Saoudite a été critiquée par Amnesty de vouloir organiser ce type d’événements sportifs pour faire oublier leur réputation globale, notamment les violations de droits de l’homme.

Le gouvernement n’a aucune intention de prêter attention à ces critiques, puisqu’il souhaite que l’industrie touristique occupe 10% de l’économie nationale d’ici 2030 afin de réduire la dépendance du pays au pétrole.

Certains événements important auront déjà lieu l’année prochaine dans le pays, comme des matches de Super Coupe d’Espagne ou un Tour d’Arabie Saoudite de cinq étapes, organisé par le même comité que celui du tour de France.

Comments

//