noscript

Please Wait...

Jihad

Raad: «La guerre soft qu’on affronte équivaut à la guerre de 2006 et on en sortira vainqueur»

Raad: «La guerre soft qu’on affronte équivaut à la guerre de 2006 et on en sortira vainqueur»
folder_openAllocutions access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le député Mohammad Raad, chef du bloc parlementaire de la Fidélité à la Résistance (Hezbollah), a affirmé mercredi que le Liban fait face à une «guerre soft qui équivaut à la guerre de juillet 2006» avec l’entité sioniste, assurant que «nous sortirons vainqueurs de cette guerre».

Il fait référence à la crise inédite que traverse le Liban depuis le début de la contestation populaire, le 17 octobre, dans un contexte de crise économique aiguë.

«La situation politique est grave en ce moment, et si la crise se poursuit, nous devrions coordonner nos efforts et coopérer (...). Ceux qui continuent à tirer des profits du peuple libanais devaient alléger leurs bénéfices», a affirmé le responsable libanais, lors d'un rassemblement politique du Hezbollah à Jebchite, au Liban-Sud.

Et de poursuivre: «Nous sommes destinés à poursuivre cette lutte».

«Si Dieu le veut, cette situation ne durera pas longtemps», a assuré M. Raad.

«Et je vous le dis: la guerre soft que nous affrontons équivaut à la guerre de juillet 2006. Remarquez à quel point cette question est de taille, tant au niveau de sa portée que de ses objectifs et ses conséquences. Comme nous sommes sortis vainqueurs en juillet (2006), nous sortirons vainqueurs de cette guerre», a conclu le député libanais.

Comments

//