noscript

Please Wait...

Jihad

Destitution de Trump: ouverture mercredi du débat juridique

Destitution de Trump: ouverture mercredi du débat juridique
folder_openAmériques access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Après deux mois d'enquête, et des «preuves accablantes» de la «conduite inappropriée» du président républicain que les démocrates disent avoir rassemblées, le Congrès entame mercredi le débat juridique.

Selon eux, ayant fait pression sur l'Ukraine pour enquêter sur Joe Biden, un de ses adversaires potentiels à la présidentielle de 2020, Donald Trump a abusé de ses pouvoirs afin de favoriser sa campagne de réélection.

Après avoir auditionné une quinzaine de témoins, la commission du Renseignement de la Chambre des représentants a conclu, dans un rapport d'enquête publié mardi, qu'il avait «placé ses intérêts personnels et politiques au-dessus des intérêts nationaux, cherché à miner l'intégrité du processus électoral américain et mis en danger la sécurité nationale».

Cette commission, présidée par le démocrate Jerry Nadler, un ennemi de longue date du magnat de l'immobilier, donne mercredi le coup d'envoi à ses travaux en auditionnant quatre experts en Droit constitutionnel.

Ces juristes - trois choisis par les démocrates, un par les républicains - discuteront notamment des motifs de destitution cités dans la Constitution: «trahison, corruption ou autres crimes et délits majeurs».

Invités par Jerry Nadler, les avocats de la Maison Blanche ont refusé de participer à cette audition en dénonçant une procédure «inéquitable». Mais ils se réservent la possibilité d'intervenir ultérieurement.

Une fois rédigés, les articles seront soumis à un vote en séance plénière à la chambre basse du Congrès, peut-être avant Noël.

 

Comments

//