noscript

Please Wait...

Trump tempête contre l’enquête en destitution maintenue malgré sa visite en Europe

Trump tempête contre l’enquête en destitution maintenue malgré sa visite en Europe
folder_openAmériques access_time depuis 2 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Une «véritable honte»: Donald Trump a éreinté lundi les démocrates pour avoir prévu une audition dans l'enquête en destitution qui le vise à Washington tandis qu'il se trouve au Royaume-Uni pour un sommet de l'Otan.

S'il dénonce depuis des semaines une «chasse aux sorcières», voire même une tentative de coup d'Etat, le président républicain s'est particulièrement indigné que les démocrates organisent une audition publique mercredi, alors même qu'il sera au sommet de l'Alliance.

Ce rendez-vous a été «fixé il y a un an», a-t-il lancé avant de quitter la Maison Blanche. «C'est l'un des voyages les plus importants que les présidents fassent».

«C'est une mascarade, une véritable honte ce qu'ils font à notre pays», a-t-il tonné en direction de ses opposants démocrates qui mènent l'enquête contre lui au Congrès.

Le président américain est arrivé à Londres lundi soir, pour participer au sommet marquant le 70e anniversaire de l'Otan organisé mardi et mercredi.

Après deux mois d'enquête, la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, entame justement mercredi le débat juridique pour savoir si les faits reprochés au président sont suffisamment graves pour justifier sa mise en accusation («impeachment»).

Donald Trump est dans la tourmente parce qu'il a demandé à l'Ukraine d'enquêter sur Joe Biden, un de ses adversaires potentiels à la présidentielle de 2020.

Le milliardaire républicain assure avoir été dans son bon droit en soulevant une possible affaire de «corruption» et jure n'avoir exercé aucune pression sur Kiev.

Mais l'opposition démocrate est convaincue qu'il a abusé de ses pouvoirs pour favoriser sa campagne de réélection, notamment en gelant une aide militaire de près de 400 millions de dollars destinée à ce pays en guerre avec la Russie.

Dans un entretien publié lundi par plusieurs titres internationaux, le président ukrainien a de nouveau nié tout accord de «donnant-donnant» avec Trump sur cette aide militaire.

Des propos abondamment repris par le milliardaire lundi pour affirmer qu'ils l'innocentent.

Comments

//