noscript

Please Wait...

La chute de la popularité du Hezbollah: Quand l’ennemi demande la lune!

La chute de la popularité du Hezbollah: Quand l’ennemi demande la lune!
folder_openRapports access_time depuis 5 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

L’équipe du site

Au Liban, la crise économique bat son plein, et le blocage politique résultant de la démission du Premier ministre Saad Hariri envenime encore plus la situation. Mais ceci n'empêche pas certaines parties locales et internationales de pointer d'un doigt accusateur le Hezbollah et ses armes, et d'avancer faussement que le parti de la résistance perd sa popularité!

Dès les premiers jours des manifestations populaires qui ont commencé le 17 octobre 2019 pour protester contre la corruption et les conditions de vie minables dans le pays, le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah l'avait clairement affirmé: «Nous soutenons le soulèvement de la population, mais nous avons en notre possession des informations fiables selon lesquelles d'aucuns profitent des évènements pour acculer le Hezbollah au mur, l'assiéger et monter le peuple contre lui et ses armes». En d'autres termes, le soulèvement populaire est infiltré des services de renseignements arabes et internationaux.

D'ailleurs, ce n'est pas une nouveauté de la part des ennemis de la résistance qui ne ménagent rien pour en finir une fois pour toute avec la bête noire d'«Israël», dont la force militaire dépasse de loin les frontières libanaises et constitue désormais l'un des fondements de base de l'axe de la résistance dans la région.

La chute de la popularité du Hezbollah: Quand l’ennemi demande la lune!

Bien qu'un nombre indéniable de partisans de différents partis politiques libanais ait pris part à ces mouvements de protestation, la lumière a été braquée exclusivement sur les manifestants chiites. L'objectif en est clair: prétendre que la popularité du Hezbollah a diminué dans son entourage et que ses partisans le dénigrent et le rejettent ouvertement!

Et la liste des rapports et articles de presse allant dans ce sens s'allonge: Les milieux politiques et médiatiques israéliens, à la recherche d'un exploit quelconque contre le Hezbollah pour remonter le moral des Israéliens, ont été parmi les premiers à promouvoir ces allégations. Se basant sur les propos de journalistes libanais et arabes rémunérés par les Saoudiens, ceux-ci ont applaudi la participation de chiites aux manifestations, y voyant un soulèvement contre les deux premières forces politiques dans les régions chiites, à savoir le Hezbollah et le mouvement Amal présidé par le chef du Parlement Nabih Berri.

Il est important de souligner qu'aux premiers jours des manifestations, des partisans de la résistance revendiquaient comme tous les autres concitoyens, le droit aux services vitaux élémentaires. Mais, de l'aveu de ces partisans même, ils se sont retirés des rassemblements populaires lorsque des appels à désarmer le Hezbollah, et des insultes contre sayed Nasrallah, ont été scandés par des manifestants proches du Courant du Futur, du PSP, des Forces Libanaises et des Phalanges... et ceci a été largement transmis par les médias de tout bord.

A cela s'ajoutent les processions de soutien au Hezbollah qui ont eu lieu le 25 octobre dernier dans les rues de la Banlieue Sud, à Tyr, à Nabatiyeh (au sud) et dans la Békaa pour rejeter les insultes et toute atteinte à la propre personne de sayed Hassan Nasrallah.

Il y a deux jours, les partisans de la résistance ont fêté l'anniversaire de sayed Nasrallah. Des gâteaux ornés de son portrait et accompagnés d'expressions émouvantes ont largement circulé sur les réseaux sociaux, et tout le monde s'est échangé les félicitations, souhaitant à leur leader une longue vie et des victoires supplémentaires! Pour cette même occasion, un groupe de jeunes s'est rendu au domicile familial de sayed Nasrallah et ont fêté l'occasion avec ses parents.

Ce grand leader, qui a réussi à capturer les cœurs des gens sincères et fidèles comme lui, demeure la lueur d'espoir qui sauvera le pays du fléau de la corruption, comme il a chassé par sa clairvoyance l'ennemi le plus fort de la région.

A bon entendeur Salut!

 

 

 

   

 

 

Comments

//