noscript

Please Wait...

Jihad

Sayed Khamenei exprime son respect et ses remerciements à l’adresse de la grande nation iranienne

Sayed Khamenei exprime son respect et ses remerciements à l’adresse de la grande nation iranienne
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Le Leader de la Révolution sayed Ali Khamenei a exprimé son profond respect et ses remerciements à l’adresse de la grande nation iranienne pour sa grande mobilisation en faveur de l’État.

Lors d’une audience accordée le mercredi 27 novembre à Téhéran, aux milliers de forces de mobilisation populaire (Basij), le Leader de la Révolution islamique l’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué les récents troubles qui ont marqué les protestations contre la hausse du prix de l’essence pour dire: «Un vaste et dangereux complot vient d’être déjoué par le peuple iranien. Un complot pour lequel des milliards de dollars et des centaines d’heures de travail avaient été consacrés et qui devait se traduire dans les faits très rapidement.»

Dans une partie de ses propos l’honorable l’Ayatollah Khamenei s’est exprimé en ces termes :

«Je m’engage à exprimer mon profond respect et mes sincères remerciements à l’adresse de la grande nation iranienne pour sa grande mobilisation en faveur de l’État, de la sécurité et de la stabilité. La nation iranienne a une nouvelle fois véritablement prouvé combien elle est puissante et grandiose. Un vaste complot très dangereux pour lequel des milliards de dollars avaient été dépensés et qui devrait se traduire dans les faits bien rapidement a été déjoué par le peuple iranien. Il s’agissait d’une mouvance qui devait, au nom des protestations contre la hausse du prix de l’essence, sommer destruction, mort et instabilité mais elle a échoué… Et bien les forces de l’ordre et le Corps des gardiens de la Révolution (CGRI) ainsi que les forces du bassij sont entrés en scène et ont accompli de la meilleure manière qui soit leurs devoirs.»

Et de poursuive : «Mais ce qu’a fait la nation iranienne ces sept derniers jours s’est avéré encore plus efficace et plus important que n’importe quel devoir sécuritaire. Ce mouvement populaire a commencé à Zanjan et à Tabriz (Nord-ouest de l’Iran) et s’est étendu par la suite à toutes les grandes villes du pays en passant par les villages les plus lointains pour rassembler enfin à Téhéran des millions d’hommes et de femmes, et ce en soutien à l’Ordre islamique. Cet ennemi qui surveille derrière ses écrans nos démarches comprend parfaitement le sens de cette vaste mobilisation. Il en prend note et se voit dans l’obligation de faire marche arrière.»

Comments

//