noscript

Please Wait...

Jihad

L’armée US a relancé ses opérations dans le gouvernorat syrien de Deir-ez-Zor

L’armée US a relancé ses opérations dans le gouvernorat syrien de Deir-ez-Zor
folder_openSyrie access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Sputnik

Les attaques des forces américaines contre «Daech» ont repris dans le nord de la Syrie deux mois après l’annonce par Donald Trump du retrait d’une partie du contingent américain, a annoncé la coalition internationale sur le site Inherent Resolve.

L’armée américaine et des centaines de Kurdes ont mené une nouvelle opération militaire «d’envergure» contre «Daech» dans le gouvernorat syrien de Deir-ez-Zor, a annoncé la coalition internationale sur le site Inherent Resolve.

Selon une déclaration de la coalition, l’opération organisée vendredi 22 novembre a permis de tuer ou blesser «de nombreux» membres de «Daech» et de capturer plusieurs dizaines de terroristes.

D’après le journal New York Times qui s’appuie sur des sources militaires, le général Kenneth McKenzie, chef de l’US Central Command (CENTCOM) a déclaré samedi 23 novembre lors d’une conférence à Bahreïn:

«Ces prochains jours et semaines, notre lutte contre les restes de Daech reprendra son rythme».

Selon le général, 500 soldats qu’il commande opéreront à l’est de l’Euphrate.

Le général aurait qualifié les relations entre les États-Unis et les Kurdes syriens d’«assez bonnes». À la question de savoir jusqu’à quand les soldats américains resteraient dans le nord de la Syrie, il aurait répondu qu’ils n’avaient pas de date butoir.

Le 12 novembre, le chef du Pentagone, Mark Esper, avait annoncé que l’administration américaine n’avait pas encore décidé combien de soldats américains seraient maintenus en Syrie. Le général Mark Milley, chef d'état-Major des armées des États-Unis, avait précédemment affirmé qu’il s’agirait d’un contingent fort de 500 à 600 hommes.

Comments

//