noscript

Please Wait...

Gaza: un haut commandant palestinien tué par une frappe israélienne, des tirs de riposte vers «Israël»

Gaza: un haut commandant palestinien tué par une frappe israélienne, des tirs de riposte vers «Israël»
folder_openPalestine access_time depuis 23 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Après que l'armée israélienne a tué ce mardi 12 novembre un haut commandant du groupe palestinien Djihad islamique, Baha Abou Al-Ata, celui-ci a promis de tirer des salves de roquettes sur «Israël», plusieurs villes sont en état d'alerte.

De nombreuses roquettes ont été tirées mardi 12 novembre dans la matinée depuis Gaza sur «Israël», a annoncé l'armée de l’occupation israélienne qui dit s'attendre à plusieurs jours d'affrontements.

«Il y a eu un nombre important de tirs vers Israël», a déclaré lors d'une conférence téléphonique le porte-parole de l'armée israélienne, Jonathan Conricus.

«Notre message au Hamas et au Djihad islamique palestinien est que nous ne cherchons pas une escalade (...) mais que nous sommes prêts à des scénarios défensifs et offensifs (...) Nous nous préparons à plusieurs jours d'affrontements», a-t-il déclaré.

Des médias israéliens ont rapporté que 6 Israéliens ont été blessés suites aux tirs de roquettes palestiniennes contre les colonies proches de Gaza.

Les sirènes retentissent dans la métropole de «Tel Aviv»

Après la série de tirs de roquettes, les sirènes d'alarme ont été activées jusque dans la métropole de «Tel Aviv», et le trafic des trains à «Tel Aviv» a été suspendu, a indiqué l'armée de l’Entité sioniste.

Ces tirs font suite à une opération ciblée des forces israéliennes contre un haut commandant du Djihad islamique palestinien, Baha Abou Al-Ata, 42 ans, tué avec son épouse dans une frappe sur leur domicile vers 4h (2h GMT) dans l'est de la bande de Gaza.

Comments

//