noscript

Please Wait...

Explosion à bord d’un tanker iranien en mer Rouge, acte «terroriste» évoqué

Explosion à bord d’un tanker iranien en mer Rouge, acte «terroriste» évoqué
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Une explosion à bord d'un tanker iranien près du port saoudien de Djeddah a fait d'importants dégâts et provoqué une fuite de pétrole en mer Rouge, rapporte vendredi l'agence Isna.

Selon des experts cités par l'agence de presse iranienne, une enquête est en cours sur l’origine de l’explosion et il pourrait s'agir d'un acte «terroriste».

Le navire, qui appartient à la Compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC), se trouve à quelque 60 milles de Djeddah, soit une centaine de kilomètres.

La NIOC, opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l'Iran, a déclaré dans un communiqué que les «deux explosions» ayant touché la coque du navire «ont probablement été causées par des frappes de missile».

Selon des médias iraniens, aucun membre de l’équipage n’a été blessé. La situation est sous contrôle.

L'Iran a annoncé que son pétrolier Sabiti serait dérouté après une attaque.

«Il est toujours en mer Rouge mais son trajet sera modifié... Aucune aide n'a été proposée par aucun des pays», a déclaré un responsable de la Compagnie pétrolière nationale iraniennes.

Les prix du pétrole ont bondi à l'ouverture des marchés, ravivant les craintes d'un regain de tensions dans cette région cruciale pour la production d'or noir. Vers 06h40 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 60,22 dollars à Londres, grimpant de 1,90% par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril américain de WTI pour novembre prenait 1,79%, à 54,41 dollars.

Cet incident survient un peu moins d'un mois après les attaques du 14 septembre contre des sites majeurs de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco, revendiquées le mouvement yéménite Ansarullah.

//