noscript

Please Wait...

corona

Algérie: 7 personnes écrouées après la mort de 8 nourrissons dans un incendie

Algérie: 7 personnes écrouées après la mort de 8 nourrissons dans un incendie
folder_openAfrique access_timedepuis 9 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP

Une infirmière cubaine a été placée jeudi en détention préventive pour notamment «négligence et homicide involontaire», après la mort dans l'incendie d'une maternité en Algérie de huit nourrissons, devenant la 7e personne écrouée après ce drame, a rapporté l'agence APS.

Huit nourrissons sont morts «certains brûlés et d'autres asphyxiés» lorsque les flammes ont ravagé mardi l'«hôpital mère-enfant» d'Oued Souf, localité proche de la frontière tunisienne. Le même jour, le ministre de la Santé, Mohamed Miraoui a annoncé sur place des sanctions contre le directeur de la santé de la Wilaya (préfecture), le directeur de l'hôpital et l'équipe de garde, qui ont tous été suspendus. Le procureur de la République d'Oued Souf, qui avait ouvert une enquête aussitôt après le drame, a placé mercredi six personnes en détention provisoire pour «négligence, laisser-aller et homicide involontaire», selon APS.

Il s'agit du directeur de l'hôpital mère et enfant dont dépendait la maternité, la coordinatrice chargée de la gestion de la maternité, le directeur de la permanence, la chargée du contrôle médical, le chef de service pédiatrie-néonatale, ainsi qu'un agent de maintenance. Ce drame a suscité un vif émoi auprès de la population algérienne.

En mai 2018, ce même établissement de santé avait été ravagé par un incendie, qui avait causé d'importants dégâts matériels mais aucune perte humaine.

Comments

//