noscript

Please Wait...

Un drone repéré dans une zone proche de l’aéroport de Dubaï, deux vols déroutés

Un drone repéré dans une zone proche de l’aéroport de Dubaï, deux vols déroutés
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Deux avions ont été déroutés de l’aéroport international de Dubaï, ce dimanche 22 septembre, en raison de la présence présumée de drones, a déclaré l’opérateur du hub, au moins la deuxième interruption de ce type survenue cette année.

Selon Reuters, les arrivées ont été perturbées environ 15 minutes après midi (8 h GMT), a déclaré un porte-parole de Dubai Airports, qui possède et gère l’aéroport le plus achalandé au monde pour les voyages internationaux. L’aéroport est généralement calme à cette heure de la journée.

« Un drone a été repéré dans une zone proche de l’aéroport », a déclaré dans un communiqué le bureau de presse de Dubaï, rappelant que le vol de drones à proximité des aéroports était interdit.

Le bureau de presse du gouvernement émirati n’a pas immédiatement commenté l’incident.

Les autorités ont temporairement immobilisé des avions à l’aéroport international de Dubaï en février, toujours en raison de la présence de drones.

Le vendredi 15 février, les activités de l’aéroport de Dubaï ont été perturbées après que l’on a soupçonné la présence de drones.

Le 26 juillet 2018, un drone Sammad-3 de l’armée yéménite avait attaqué l’aéroport d’Abou Dhabi en représailles aux agressions émiraties contre les civils au Yémen.

L’aéroport d’Abou Dhabi a confirmé un incident survenu sur un véhicule en service dans le terminal 1, à 16 heures de l’après-midi, heure locale.

Le drone Sammad-3 a parcouru 1 500 kilomètres avant d’entrer dans l’espace aérien des Émirats, sans être identifié par les radars.

Les Émirats arabes unis sont l’un des principaux partenaires d’une coalition d’agression dirigée par l’Arabie saoudite qui a attaqué le Yémen en mars 2015.

En réaction aux agressions continues de la coalition saoudo-émiratie contre le peuple yéménite, les combattants d’Ansarullah ont déclaré mercredi avoir des dizaines de cibles aux Émirats arabes unis «qui peuvent être attaqués à tout moment».

Cela fait suite à une affirmation d’Ansarullah selon laquelle il a mené une attaque majeure le 14 septembre contre deux usines pétrolières saoudiennes avec des drones et des missiles de croisière qui avaient au départ réduit de moitié la production de pétrole saoudienne.

Comments

//