noscript

Please Wait...

Algérie: nouvelle arrestation dans les rangs des opposants

Algérie: nouvelle arrestation dans les rangs des opposants
folder_openAfrique access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Fodil Boumala, l'une des figures du mouvement de contestation algérien («Hirak»), a été arrêté mercredi soir à Alger par les forces de l'ordre, ce qui porte à quatre le nombre d'interpellations dans les rangs des activistes anti-gouvernementaux en l'espace d'une semaine, ont indiqué jeudi son avocat et des militants.

Cette nouvelle arrestation n'a pas été confirmée dans l'immédiat par le ministère de la Justice.

Avant Fodil Boumala, un ancien journaliste, Lakhdar Bouragaa, Karim Tabou et Sami Belarbi ont été placés en détention sous l'accusation d'«atteinte au moral de l'armée», selon leurs avocats.

Par ailleurs, deux morts ont été signalés jeudi dans des heurts entre des protestataires et des forces de l'ordre dans l'Ouest du pays.

Les autorités algériennes tentent de museler la contestation née en février dernier contre le président Abdelaziz Bouteflika, contraint à la démission en avril.

Une élection présidentielle a été fixée au 12 décembre mais les manifestants réclament désormais une transition et la nomination d'un président et d'un gouvernement de consensus, ce que refuse l'armée.

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a durci le ton mercredi en interdisant aux manifestants des autres régions de se joindre à la grande manifestation du vendredi à Alger.

Comments

//