noscript

Please Wait...

«Israël» espionne la Maison Blanche, Trump a «du mal à croire»

«Israël» espionne la Maison Blanche, Trump a «du mal à croire»
folder_openAmériques access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Donald Trump ne croit pas une seconde que celui qu’il appelle souvent son «ami Bibi» ait pu l’espionner. Le site Politico a rapporté qu’«Israël» aurait mis en place en 2017 un système d’interception des communications portables dans la zone autour de la Maison Blanche, au cœur de Washington.

«Ces appareils devaient sûrement servir à espionner le président Donald Trump» et ses conseillers, a expliqué un responsable américain cité par le journal.

«Je n’y crois pas. Je ne pense pas que les Israéliens nous espionnaient. J’aurais du mal à y croire», a déclaré le président des Etats-Unis. «Tout est possible mais je n’y crois pas», a-t-il insisté.

«Israël» a vigoureusement nié cette accusation.

IMSI-catcher

Le média américain affirme que l’entité sioniste a intercepté des communications téléphoniques via un «IMSI-catcher».

Le dispositif «IMSI-catcher», permettant de mettre sur écoute une zone délimitée, est notamment utilisé par la police.

Il y a deux ans, plusieurs appareils avaient été découverts à Washington par le ministère américain de la Sécurité intérieure «près d’endroits sensibles comme la Maison Blanche», avait expliqué le gouvernement en mai 2018.

Les personnes qui les ont installés n’ont jamais été officiellement identifiées.

Donald Trump a manifesté un soutien sans faille à «Israël» et à son Premier ministre actuel, allant jusqu’à rompre avec le consensus international et la diplomatie traditionnelle des Etats-Unis en reconnaissant unilatéralement al-Qods occupée (Jérusalem) comme «capitale d’Israël».

«Ma relation avec Israël est excellente», a souligné le milliardaire républicain, rappelant également le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien, une autre décision fortement appréciée par l’entité sioniste.

Comments

//