noscript

Please Wait...

L’ancien «garçon de café» de Jared Kushner est le nouvel envoyé US au Moyen-Orient

L’ancien «garçon de café» de Jared Kushner est le nouvel envoyé US au Moyen-Orient
folder_openAmériques access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le conseiller pro-israélien de Donald Trump, Jason Greenblatt, n’a même pas attendu la présentation du soi-disant «plan de paix pour le Proche-Orient» sur lequel il travaillait depuis plus de deux ans pour démissionner. Le poste a été rapidement pris par Avi Berkowitz, un protégé de Jared Kushner.

Avi Berkowitz, 30 ans, est un allié de longue date de Jared Kushner, gendre et haut-conseiller du président Trump, et l’un de ses principaux assistants à Washington.

Diplômé de la faculté de droit de Harvard, Berkowitz n’était pas connu pour ses fortes convictions politiques avant que Kushner ne l’introduise dans la campagne de Trump en 2016, selon un portrait publié dans le Business Insider.

Malgré son ascension rapide au sein de la Maison Blanche sous Donald Trump, l’homme est relativement novice en politique.

Il est considéré comme le protégé de Jared Kushner. Il a travaillé avec lui dans l'immobilier, les médias, pendant la campagne de Trump et l'a suivi à la Maison Blanche

L’ancienne porte-parole de la Maison Blanche, Hope Hicks, a déclaré au Business Insider que les tâches principales de Berkowitz étaient «la logistique quotidienne, comme prendre un café et organiser des réunions».

La nomination de Berkowitz était critiquée par plusieurs personnalités.

Un ancien employeur de la Maison Blanche a déclaré sur Twitter que «M. Berkowitz n'était pas très impressionnant et qu'il avait besoin de beaucoup de soutien pour gérer des tâches, même simples. Mais la paix au Moyen-Orient? Je suis sûr qu’il a ça!».

Un autre expert des États arabes l’a décrit comme «un stagiaire glorifié».

La nomination d’Avi Berkowitz témoigne d'un «manque de sérieux de la part de l'administration du plan de paix» et de «la domination totale de M. Kushner sur le processus», a déclaré au Telegraph une ancienne conseillère auprès du département américain de la Défense.

L’un des vétérans américains du «processus de paix» a suggéré que Berkowitz était bien moins apte à mener à bien sa mission que son prédécesseur, un ancien avocat de Trump qui, lui-même, n’avait pas d’expérience diplomatique.

«Si Avi Berkowitz est véritablement le remplaçant de Greenblatt, ce sera un déclassement considérable pour ce poste», a écrit sur Twitter Martin Indyk, ancien ambassadeur américain en «Israël» sous l’administration Clinton et envoyé spécial sous Obama. «C’est l’assistant de 29 ans de Kushner. Un brave type, mais qui n’a ni le poids, ni l’expérience de l’ancien avocat immobilier de Trump».

Comments

//