noscript

Please Wait...

AlMayadeen: La Résistance prête à diffuser sa propre vidéo de l’opération menée d’un «angle inattendu par l’ennemi»

AlMayadeen: La Résistance prête à diffuser sa propre vidéo de l’opération menée d’un «angle inattendu par l’ennemi»
folder_openLiban access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

La chaine libanaise AlMayadeen a dévoilé de nouvelles informations sur l’opération héroïque de la Résistance islamique contre un véhicule blindé israélien près de la colonie d’«Avivim».

Le lieu de l’opération militaire de la Résistance islamique est à 2km de la frontière du Liban avec les territoires occupés et des routes locales, notamment «sur l'autoroute intérieure 899» derrière la colonie d’«Avivim», ont révélé lundi des sources à la chaine libanaise AlMayadeen.

«Le véhicule visé est un véhicule de transport de troupes de la brigade d’Avivim, dont la plupart de ses effectifs viennent de la caserne proche de la frontière», ont précisé ces sources, soulignant que «le véhicule roulait lentement quand il a été visé» car «l’ennemi israélien ne s’attendait pas à ce que cette route secondaire au cœur des territoires occupés soit frappée».

Des combattants du Hezbollah, agissant au nom du groupe des deux combattants martyrs Hassan Zbib et Yasser Daher, ont lancé ce dimanche vers 16h30 (heure locale) une roquette de type Kornet contre un véhicule blindé israélien transportant des soldats, au cœur des territoires occupés dans la colonie d'«Avivim».

Immédiatement, le gouvernement israélien a imposé un black-out total et interdit à ses médias de divulguer le bilan des victimes, alors que certains médias libanais ont fait état de plusieurs soldats évacués par le personnel d'évacuation militaire déployé sur place.

«Angle inattendu»

Concernant l’angle de frappe, les sources d’AlMayadeen ont indiqué que la cible, un véhicule blindé de transport de troupes de type WOLF, a été bombardée d'un «angle inattendu par l'ennemi». «Elle est invisible de villages frontaliers libanais de Maroun el-Rass, de Yaroun et de Aytaroun.»

Et de souligner: «Le choix de l'angle de frappe reflète les efforts minutieux des renseignements de la Résistance islamique».

«La partie avancée d'Avivim est surveillée en permanence par les soldats de l’occupation, par des radars individuels et des détecteurs sans fil, installés sur le toit de la caserne d'«Avivim» et au Mont AlBat», ont affirmé les mêmes sources.

Vidéo de l’opération

Elles ont souligné que «les caractéristiques du Kornet utilisé, le diamètre et l'intensité de son explosion démontrent la réussite certaine du lancement de la roquette antichar».

«La roquette Kornet est connue pour sa haute précision. Impossible de ne pas faire de victimes pour les véhicules blindés. Que dire alors pour les moins blindés?», ont-elles ajouté, poursuivant: «prétendre qu'il s'agit d'une mise en scène au sujet de l'évacuation des soldats brise l'image de l'armée israélienne et affecte la conscience collective sioniste». «Le double atterrissage forcé de l’hélicoptère pour évacuer les soldats et son exposition au danger de chute sont-ils aussi une mise en scène?».

Et de dévoiler: «La Résistance est prête à diffuser sa propre vidéo de l’opération, quand le commandement le décide».

Respecter les règles d’engagement

Sur la nature de la riposte, les sources ont déclaré que «le communiqué de la Résistance a été publié au nom des martyrs Yasser Daher et Hassan Zbib, c’est à dire il s’agit d’une riposte à l’agression en Syrie».

«La riposte aux drones piégés survolant la Banlieue Sud sera d'abattre des drones israéliens dans l’espace libanais», a ajouté AlMayadeen.

La chaine libanaise a indiqué que «ce qui s’est passé affecte le concept de la dissuasion israélienne et ceci a débuté avec la menace de sayed Nasrallah qui a inquiété les généraux de l’occupation».

«Après l’opération, l’occupation s'est engagée à respecter les règles d’engagement en vigueur, que (le Premier ministre israélien, Benjamin) Netanyahu a brisées. Pour la première fois de son histoire, l’occupation adopte une posture défensive et se retranche loin de la frontière», a conclu AlMayadeen.

Comments

//