noscript

Please Wait...

Des mannequins soldats: le «prestige» raté de l’ennemi israélien

Des mannequins soldats: le «prestige» raté de l’ennemi israélien
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Après les dernières menaces du secrétaire général du Hezbollah, l’horreur atteint son apogée dans les rangs de soldats israéliens. L’armée «la plus puissante du Moyen-Orient» se trouve en situation accablante et cherche en vaines de cacher sa panique… Dernière «invention»: des mannequins soldats !

Des mannequins soldats: le «prestige» raté de l’ennemi israélien

Selon le correspondant de la chaine libanaise Al-Manar dans le sud du pays, Ali Choueib, «l’état de frayeur et de panique de l’ennemi israélien», a poussé ce dernier à recourir à des «stratagèmes dérisoires» dans une tentative désespérée de préserver ce qu’il lui reste de prestige. En effet, les photos prises par le correspondant des bases militaires israéliennes sur le «front Nord», frontalier avec le Liban, montrent deux mannequins de deux soldats sionistes placés dans un véhicule blindé, parqué depuis plus de 24h devant l’une de ces bases militaires.

Bref, une tentative de camouflage grotesque pour leurrer la Résistance islamique.

Des mannequins soldats: le «prestige» raté de l’ennemi israélien

Un drone israélien s'est écrasé dimanche matin dans la banlieue sud de la capitale libanaise, Beyrouth, tandis qu'un deuxième drone a explosé en vol, causant de graves dégâts à un centre de presse du Hezbollah.

L'attaque a été présentée par le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, comme «le premier acte d'agression d'Israël au Liban» depuis la guerre israélienne de 2006 contre le pays.

Sayed Nasrallah a directement menacé l’entité sioniste de représailles de la part de la Résistance. «Je dis à l'armée israélienne aux frontières (...) Préparez-vous et attendez-nous».

Comments

//