noscript

Please Wait...

Londres pourrait bientôt relâcher le pétrolier iranien

Londres pourrait bientôt relâcher le pétrolier iranien
folder_openIran access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec IRNA

Le directeur adjoint de l’Organisation iranienne pour les affaires portuaires et maritimes, Jalil Eslami, a fait part de l’intérêt exprimé par Londres pour la libération du pétrolier (Grace 1) transportant le brut iranien, saisi récemment par les forces navales britanniques dans les eaux de Gibraltar et a déclaré : « Des documents ont été échangés entre les deux pays qui pourraient aider à la libération du navire ».

S’exprimant lors d’une conférence de presse, à l'occasion de la Journée mondiale de la navigation, tenue le mardi 13 août, aux locaux de l'Organisation des Ports et de la Navigation, Jalil Eslami, s’attarde sur les dernières évolutions liées à la saisi, par Londres, du navire-citerne Grace 1, transportant du pétrole iranien et déclaré : « Le pétrolier n’est pas encore relâché ».

Il a déclaré que la saisie du navire pétrolier iranien était due à un parti pris et sans raison réelle : « Des efforts ont été effectués de la part de l'Iran et de l’Autorité portuaire pour libérer le navire », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que la Grande-Bretagne avait également manifesté son intérêt pour résoudre le problème et que des documents avaient été échangés entre les deux parties pour aider à résoudre le problème.

Comments

//