noscript

Please Wait...

Sauter le petit-déjeuner nuit gravement à la santé

Sauter le petit-déjeuner nuit gravement à la santé
folder_openFAITS DIVERS access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Sputnik

Ne rien manger au petit-déjeuner est corrélé à une augmentation des risques du développement de l’obésité chez les adolescents. En outre, une étude relève que cette habitude pourrait entraîner un diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires.

Des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Sao Paulo au Brésil et leurs collègues européens ont découvert qu’omettre le petit-déjeuner augmentait le risque d’obésité chez les adolescents. En outre, l’étude relève que cette mauvaise habitude peut conduire à un développement précoce du diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs se sont basés sur l’analyse des données de 3.528 adolescents âgés de 12 ans et demi à 17 ans et demi, domiciliés dans dix grandes villes d’Europe, y compris 991 adolescents brésiliens âgés de 14 à 18 ans.

Cela a aidé à étudier le lien entre le mode de vie des enfants, y compris le niveau d’activité physique et le régime alimentaire, et le risque de maladies variées. En outre, les chercheurs ont pris en compte l’indice de la masse corporelle, la taille et le tour de taille.

Ils ont noté que parmi tous les types de comportements liés à la consommation, l’omission du petit-déjeuner conduisait le plus à du surpoids.

L’étude révèle ainsi que la taille moyenne des garçons qui ne mangeaient pas le matin était de 2,13-2,61 centimètres de plus que celle des adolescents qui prenaient un petit-déjeuner. Quant aux filles ne mangeant pas, leurs tours de taille comptaient 1,97 centimètre de plus que celles prenant leur petit-déjeuner.

Il est à noter que l’indice moyen de la masse corporelle augmentait aussi, malgré un sommeil sain. 

Comments

//