noscript

Please Wait...

Pétrolier iranien arraisonné: Téhéran adresse à Londres un nouvel avertissement

Pétrolier iranien arraisonné: Téhéran adresse à Londres un nouvel avertissement
folder_openIran access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Reuters

La saisie d'un navire pétrolier iranien par les autorités britanniques ne restera pas «sans réponse», a déclaré mardi le chef d'état-major des forces armées iraniennes, le général Mohammad Bagheri.

«La capture du pétrolier iranien, basée sur des excuses fabriquées de toutes pièces, (...) ne restera pas sans réponse et si nécessaire, Téhéran répondra de manière appropriée», a dit l'officier, cité par l'agence de presse Tasnim.

Les Royal Marines britanniques ont saisi jeudi à Gibraltar le Grace 1, soupçonné d'avoir voulu livrer du brut à la Syrie «en violation des sanctions européennes», ce qu'a contesté dimanche le vice-ministre iranien des Affaires étrangères iranien, Abbas Araghchi.

Depuis le début du conflit en 2011, la Syrie est la cible de sanctions internationales qui touchent notamment son secteur pétrolier.

Téhéran, qui dénonce un «acte de piraterie», a exigé la libération «immédiate» du navire, mais la justice britannique a autorisé son arraisonnement jusqu'au 19 juillet.

Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, a par ailleurs affirmé lundi que cette opération «ne restera pas sans réponse», la qualifiant d'«erreur» et de «menace».

Un commandant des gardiens de la Révolution a menacé vendredi de saisir un navire britannique en représailles.

Comments

//